Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP

Le premier RPG de Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru ! Créez votre personnage dans cet univers de folie, choisissez votre Clan et combattez pour votre survie !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukumo Murasame


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 26/09/2011


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Dim 30 Oct - 14:06

Le matin était sans doute possible le pire moment de la journée. Quitter le monde réconfortant de nos rêves, où tout n'était que chimères, pour retomber dans la réalité où le danger nous guettait à chaque jour, nous autres gardiens... Et puis Toko-chan m'avait laissé seul aujourd'hui, étant apparemment partie sans un bruit avant même que mon visage ne quitte l'oreiller. Je ne lui en voulais pas de désirer passer du temps en compagnie de ses amies ou même d'un autre garçon, c'était nécessaire pour son bonheur après tout... Ce que j'aimais moins, c'était le fait qu'elle ne m'ait pas dévoilé ses plans pour la journée, contrairement à ses habitudes. Au moins, je pouvais savoir aisément où ma sœur se trouvait et si elle allait bien, même si elle me ferait sans doute un peu la morale pour m'inquiéter autant pour si peu... Je n'y pouvais rien, c'était simplement dans ma nature... Enfin, en résumé, du coup il fallait que je trouve de quoi passer le temps. Pas de mission aujourd'hui. Hmmm. Réfléchissons. Mon estomac gronda et ce fut lui qui l'emporta; j'irais m'acheter une glace et après seulement, je déciderais quoi faire de ma journée. Après tout, il faisait si beau à l'extérieur, ce serait du gâchis de rester enfermé ici par une si belle journée alors que le weekend venait à peine de commencer. Les autres devaient encore être au lit pour la plupart, alors je partis seul.

Je me dirigeai donc à l'extérieur du Château du Crépuscule, pour ensuite m'engager à travers les rues bétonnées de Tokyo. Des marchands de glace, on en trouvait à tous les coins de rues, mais j'aimais bien l'idée d'avoir une bonne vue en plus et je connaissais l'endroit parfait pour cela, où j'y dégusterais ma sucrerie une fois celle-ci achetée; une petite colline dans un parc, où on pouvait voir la mer à l'horizon... Il ne me fallu que cinq minutes supplémentaires pour retrouver l'endroit, bâtonnet entre les doigts, ayant acheté mon casse-croûte au préalable. Hélas, ce paysage calme fut rapidement dérangé par quelques ombres. Des Duras dans les environs. Encore et toujours. Un soupir quitta mes lèvres alors que des balles allèrent leur trouer rapidement la peau, les faisant disparaître; heureusement qu'ils étaient de bas niveau, ceux-là. Au moins, il n'y avait pas beaucoup de gens aux alentours, pas à cette heure matinale, donc les chances de tomber sur un Duras plus haut gradé étaient rares. Toutefois, on n'est jamais trop prudent, alors je gardai mon pistolet en main pour le moment... Que faire? Rentrer? Non, prendre la fuite n'était pas dans mes habitudes, pas quand je savais que des gens près de moi pourraient être en danger. Il fallait donc que j'enquête, pour rassembler un maximum d'infos à propos de la situation en cours...

Néanmoins, un peu fatigué, je m'adossai d'abord à l'ombre de cet arbre, où je m'étais installé à la base, pour y fermer les yeux, demandant simplement à un petit oiseau de me prévenir si des ennuis semblaient s'élever à l'horizon, d'un coup de bec s'il le fallait. Il faut dire qu'entre nos nombreuses missions, le lycée et les autres éléments divers de la vie quotidienne qui nous épuisaient au fil du temps, il n'était pas toujours évident de dormir suffisamment chaque jour. Encore plus lorsqu'on était seul... Simple question de logique : c'était un bouleversement des habitudes et il y avait un peu moins de chaleur sous les couvertures. Enfin, pour en revenir au présent... Je pouvais bien m'accorder une petite sieste de quelques minutes, n'est-ce pas? Le monde ne cesserait pas de tourner, hélas, mais en tant qu'humains, même dotés de pouvoirs et d'une lourde mission, il fallait savoir connaitre nos limites...

Ce que je n'avais pas pris en considération, bien sûr, c'était le fait qu'un humain ainsi endormi composait le type de proie idéale pour ces chers démons, Zweilt ou pas... Et qu'à moins d'être dérangé ou attaqué, je risquais de prolonger mon sommeil de quelques minutes à bonne heure. Mais l'insouciance m'allait si bien, même si au fond je n'en étais affligé que de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Motozuki

Zweilt Level 0 || Admin
Zweilt Level 0 || Admin
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 21


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Lun 31 Oct - 13:00

Izumi était encore dans son lit, en train de rêver de l'ancien temps. Kuro était aussi à ses côtés, en train de ronronner alors qu'il dormait. Il devait sûrement rêver de quelque chose de génial. Tandis qu'Izumi elle, rêvait du moment où tout lui avait été arraché. Bien sûr, elle savait qu'elle n'était qu'un fardeau désormais. Mais elle s'en voulait... Elle avait causé de la tristesse à la personne qu'elle tenait le plus au monde: Sa mère. Elle avait dû changer depuis... Elle était déjà tellement belle lorsqu'elle avait dû partir de force.

Izumi était déjà allée la voir à son travail, il y a deux ou trois ans. Mais elle n'y était plus allée... Car celle-ci l'avait aperçue, et avait donc changé de travail. Ça avait été tellement difficile pour Izumi... Mais elle s'en était remis, grâce à Kuro. Elle avait donc continué de vivre, certes seule, mais elle avait continué.

Elle mit fin alors à son rêve. Cela lui faisait plus de mal qu'autre chose. Elle ouvrit les yeux, et se mit en tailleur. Elle se les frotta alors avec ses mains, tout en baillant. Pour une fois, elle avait réussi à dormir sans se réveiller des dizaines de fois. C'était toujours Kuro qui l'a réveillait dans la nuit, à force de jouer avec ses pieds, lui sauter dessus pour jouer avec ses cheveux, ou bien ronronner dans ses oreilles pour avoir des caresses et pour se faire câliner. Mais cette fois, il ne l'avait pas fait. Il avait dû se défouler tout au long de la journée. Après tout, c'est un chat, il doit bien s'amuser un peu !

Elle le regarda alors. Il était tellement mignon... Elle voulut alors le caresser, mais elle se retint. Elle savait qu'elle allait s'en doute le réveiller. Et elle ne voulait pas gâcher son rêve. Et oui, chaque animaux rêvent. Mais Kuro lui, devait sûrement rêver de quelque chose de merveilleux, comparé à Izumi... Son ronronnement s'intensifiait de plus en plus. Elle voulut sourire, mais rien ne vint se dessiner sur ses lèvres. Encore et toujours se visage blême et froid, où aucunes expressions ne peuvent être lu dessus...

Elle bailla alors une nouvelle fois, et posa ses pieds par terre. Le planché était froid. Faisait-il pareil dehors ? Chaque matin, cette question trottait dans sa tête, car elle allait toujours faire un tours très tôt le matin. L'air frais la réveillait et lui permettait de rester calme toute la journée. Même s'il pleuvait, elle partait et revenait quelques heures plus tard. Certes, elle était trempée, mais elle revenait. Izumi n'était pas du genre à fuguer. Elle s'enfermait simplement dans sa chambre pendant 2 ou 3 jours... Mais elle ne mangeait rien. Elle ne faisait rien. Elle s'asseyait par terre, en ayant comme dossier le bord de son lit, et elle regardait en face d'elle. Kuro lui, souhaitait toujours rester avec elle. Il ne pouvait pas la laisser seule.

Elle se leva alors, mais vit que Kuro s'étirait. Elle avait dû le réveiller en se levant... Elle soupira. Elle marcha vers son placard, prit ses affaires, et s'habilla. Kuro, lui, entrouvrait ses yeux, et baillait. Il se le va alors, et fit sa toilette.
Lorsqu'Izumi avait finit de se changer, elle se tourna vers Kuro. Celui-ci leva la tête, et sauta du lit pour se blottir dans ses bras. Elle en conclue qu'il voulait venir avec elle. Izumi ne pouvait rien refuser à son précieux chat. Elle l'aimait tellement... C'était son seul et unique ami. Certes, les Zweilts aussi étaient très gentils, mais elle n'avait jamais osé rester avec eux, de peur de les déranger...

Elle sortit de sa chambre en faisant le moins de bruit possible, et descendit les escaliers à toute vitesse. Vu son poids, elle ne risquait pas de faire beaucoup de bruit en descendant. Elle s'approcha alors de la porte d'entrée, et regarda autour d'elle avant de l'ouvrir et de sortir. En effet, il faisait un peu froid. Mais rien de tel qu'un peu de fraicheur pour bien se réveiller ! Elle posa Kuro à terre pour qu'il puisse se dégourdir les pattes. Elle sortit du château du crépuscule et se dirigea vers l'endroit qu'elle aimait le plus: Le parc à Tokyo. C'était l'endroit où elle allait tous les matins. Et puis, s'était aussi l'endroit rêvé pour Kuro. Là-bas il pouvait tout faire. Courir, marcher, se rouler par terre. Tout ce qu'un chat peut faire.
Elle marcha alors, et s'engagea dans les rues étroites. Elle regarda autour d'elle, en espérant qu'elle ne trouverait pas de Duras... Elle ne voulait en aucun cas utiliser son pouvoir. Elle le détestait... Elle risquerait de refaire peur à Kuro. Oui, un jour elle lui avait fait peur en l'utilisant. Elle avait perdu le contrôle d'elle-même. Et elle avait bien failli tuer toute trace de démon... Y comprit Kuro. Mais elle avait réussi à redevenir elle. Certes, Kuro évitait de rester trop prêt d'elle pendant trois ou quatre jours. Mais il ne lui en avait pas voulu énormément.

Elle arriva enfin à destination. Elle chercha son banc fétiche, et s'assit dessus. Aucun Duras à l'horizon... C'était parfait. Kuro allait jouer avec les quelques feuilles qui étaient tombé pendant la nuit, tandis qu'Izumi ferma les yeux...

________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûlàïe Mizuki

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 25
Localisation : Au pays des bishomen's *µ* /SBAFF/


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Mar 15 Nov - 20:55

Encore ce cauchemar, encore et toujours. Je me réveillai encore une fois en sursaut, pour la troisième fois cette nuit. Les draps froissés et humide de transpiration. Pourquoi me suivait il ainsi ? Je n'en pouvais plus d'être ainsi toujours sur mes gardes et ne pouvant pas dormir une nuit complète d'affilée. Je soupirai et posai les yeux sur mon réveil digitale présent sur ma table de nuit. Il était temps de me lever de toute façon, je ne serai plus dormir. Ce cauchemar m'en empêcherai de toute façon. Rah, qu'est-ce que c'est difficile de vivre avec la perte d'un être cher. Le plus dur c'est quand sa mort vous poursuit depuis plus de trois ans. Et plusieurs fois par nuit.

Je me levai en silence dans cette grande maison vide. C'était dur, mais il fallait maintenant vivre avec cela. Je me dirigeai vers la cuisine en trainant les pieds. J'avais envie d'un café, et j'en aurai besoin pour faire cette journée sans avoir une tête de Zombie. Je pris mon café en regardant dans le vide, je ne voulais pas penser à quelque chose. Je visai ma tasse et filai vers la salle de bain. Il le fallait, je devais aller voir pour un petit boulot à mi-temps. C'était important,

Je me déhaibillai et rentrai en douceur dans la douche, c'était reposant mais je n'avais pas vraiment le temps. Je me levai puis je sortis pour me sécher et je posai ma serviette autour de moi pour allez me vêtir. Comme mon habitude, jupe plissée, puis mon chemisier. Ainsi que mes chaussettes blanches, je ne changeai pas cela, ma mère aimait ça. Je brossai mes cheveux et mis mes fleurs dans mes cheveux, comme d'habitude. J'attrapai mes affaires et courut vers la sortie. Pas que j'étais pressée mais quelquefois comme cela, je voulais sortir à tout prix de mon chez moi. J'étais des fois mal à l'aise. J'enfilai mes bottes et ouvrit la porte puis la referma derrière moi.


Je respirai à grands coups, j'étais un peu essoufflée, je n'aurai pas du courir dans les pièces ainsi. Je pris la direction du centre, prenant comme à mon habitude , mon chemin préféré, celui qui me faisait passer dans le parc. Il faisait frais mais cela était agréable. Je ne pris pas attention au chemin ni à l'endroit où j'étais. Je faisais ce chemin sans me soucier d'où j'allais, je le connaissais par coeur. Evitant les passants, en m'excusant quand j'en bousculais un.

Je ne m'arrêtai pas à allez, pas le temps, mon entretien, il était presque l'heure. L'entretien se passa plutôt bien, mais bon... Ils me recontactront, j'avais le temps à présent. Je zigzaguais dans le parc, ne sachant pas encore quoi faire et ne voulant pas rentrer chez moi. J'airais sans but dans ce parc. Mon regard se posa sur un chat qui jouait avec des feuilles, ce qui me fit sourire, on aurait dit Shiro. Je me dirigeai vers lui, m'accroupissant à ces côtés.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-no-kuni.forumactif.com/
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Sam 19 Nov - 13:15

Une nouvelle journée s’offrait à notre jeune Duras aux cheveux rouges feu et sang. Elle se souvenait de la journée d’hier : elle était allée sauver un petit chat pour lequel elle avait vu une annonce. Le petit chat disparut. Cette espèce de mission, qu’elle s’était donné. Se faire des amis, des connaissances… Tout ça. Mais cependant évidemment de bonnes connaissances… Kuroi avait été très mignon. Elle aimait bien les animaux, elle croisait beaucoup de chats qu’elle nourrissait dans son hangar. Elle se leva, assez souriante, mais fatiguée, elle avait bien cherché ce chat ! Il s’était faufilé un peu partout le bougre ! Elle avait fini par le ramener à sa maîtresse qui avait été très contente ! Une relation de plus pour elle, une nouvelle connaissance.

Sortant de son sommeil, Iinarika regarda sa corbeille. Elle n’avait plus de fruit dedans. Elle rougit lorsque son ventre gargouilla pour lui réclamer de la nourriture. Elle était plutôt maigre, pas trop heureusement, sinon elle n’aurait plus de force. Après s’être un peu coiffée avec ses doigts pour se donner un air d’humain normal et avoir vérifier qu’Antics Rune était bien à son cou, elle se dirigeait vers les marchés de la ville. Ils étaient ouverts tous les matins. Elle se faisait discrète pour qu’on ne voie pas la voleuse. Les marchands, voyant des produits disparaître parfois avaient même posté une annonce de recherche pour la retrouver. Elle étira un sourire lorsqu’elle y pensa. Elle était recherchée pour voler des fruits ? Elle trouvait ça drôle ! Et puis, cela pourrait même devenir excitant qui sait ?

Elle enfila la capuche de son sweat rouge foncé. La poche de celui-ci contenait de fines aiguilles au cas où Antics Rune ne répondrait pas à son appel. Courant ensuite vers un des marchands, elle prit quelques pommes, poires et même une mangue – elle adorait ça- avec une pastèque qu’elle eut du mal à porter. Elle mit tout cela dans un panier en bois, puis se dépêcha de s’enfuir. Elle entendait crier derrière le marchand, sortant de son échoppe.

« Au voleur ! »

Riant de sa petite mésaventure, Iinarika trouva un petit coin pour manger. Elle s’était dit que le parc serait un lieu agréable. Elle s’y rendit donc. Son ventre gargouillait de plus en plus. En s’y rendant elle espérait vraiment ne pas croiser de Zweilt. Cependant, même si elle en rencontrait, ils ne pourraient faire un remue-ménage dans le parc. Elle trouva un lieu un peu bondé… Oh pas tient ? Qui était là ? La petite muette. Elle soupira, Iinarika voulait s’asseoir sur un banc, c’était mal parti. Elle vit ensuite un arbre. Il faisait assez chaud. Elle alla donc à l’ombre de cet arbre. Quelqu’un y était déjà… Enfin bon, peu lui importait. L’arbre apparatenait à personne et à tout le monde en même temps. Elle avait donc le droit de s’y asseoir.

Elle regardait l’homme qui était assis près d’elle. Il semblait dormir, ou se reposer. Elle coupa sa mangue avec un couteau qu’elle possédait sous son jeans bleu un peu délavé et la coupa , puis mangeait en silence, essayant de ne se pas se faire désagréable. Après tout, si la personne se réveille, elle pourrait discuter avec lui, et ainsi se faire un nouvel ami… Non ?

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Tsukumo Murasame


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 26/09/2011


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Sam 17 Déc - 3:18

Quel moment agréable que celui de dormir dans un coin d'ombre... Le sommeil était d'autant plus paisible lorsqu'il était dépourvu du moindre songe, n'est-ce pas? Sans rêve ni cauchemar, dormir devenait alors beaucoup plus réparateur pour tout le monde... Hélas, je me fis interrompre plutôt rapidement dans cette activité paisible par une certaine douleur au visage. Je me réveillai donc en marmonnant de protestation pour apercevoir... Une boule de poils à griffes qui avait élu domicile à cet endroit, sous mes yeux. C'était une chance que je les avais fermè à l'occasion de ce somme, sinon j'aurais risqué de perdre la vue lorsque cet animal m'avait sauté dessus. C'était en effet un petit chat... Qu'est-ce qu'il faisait ici? Une promenade, probablement; le parc était parfait pour cela après tout. Tant de verdure moelleuse et d'espace libre... Même s'il m'avait griffé, je sentais bien que ce n'était pas un chat sauvage, sinon il se serait probablement déjà enfui. Son maître ou sa maîtresse devait donc être dans les environs. N'empêche, c'était plutôt douloureux de se faire griffer ainsi...

Jetant des coups d'oeil aux alentours, la personne la plus proche de ma personne serait, du moins logiquement, celle qui avait la responsabilité de cette petite terreur. Il y avait deux jeunes femmes non loin, mais une autre personne du même sexe se trouvait à mes côtés, sous l'arbre. À moins que le matou ait fui cet endroit près du banc pour une raison quelconque, même si c'était uniquement afin de trouver une autre compagnie, j'avais trouvé, en cette demoiselle dégustant une petite mangue, ce que je recherchais. Sauf que je ne m'attendais pas à une telle trouvaille. Cette peau affreusement pâle malgré le soleil fort de ces derniers jours et ce physique tout en rouge avec des ongles noirs qui semblaient plutôt pointus... c'était plutôt suspect tout cela... De plus, je reconnaissais l'aura sombre qui l'entourait. Il s'agissait sans l'ombre d'un doute d'une Duras. Cela pouvait peut-être expliquer la présence des Niedertrech tout à l'heure... Mais la véritable question à se poser, c'était : que faisait-là cette inconnue à m'observer d'aussi près? J'avais toujours mon arme, Knell, en main, près à tirer au moindre mouvement suspicieux de sa part, même si je savais bien que les démons de ce niveaux étaient déjà beaucoup trop puissants pour que je les affronte seul, et puis il n'y avait pas de barrière alors le moindre dégât se ferait remarquer... Toutefois, la sécurité des humains était plus importante que tout. Pour le moment, elle n'attaquait personne pourtant, et ne semblait même pas agressive... J'avais horreur de ça. Il n'y a pire eau que l'eau qui dort.


« Qu'est-ce que tu cherches? »

Ma voix était tendue, à cause de la légère nervosité qui me gagnait. Je ne cherchais qu'à gagner du temps en fait, car on ne pouvait pas discuter avec les démons, ou du moins pas quand il était question de les raisonner. Toutefois, elle savait sans doute désormais que je connaissais sa véritable nature. Et cela laissait sans doute sous-entendre la mienne. Ce que je ne savais pas et qui jouait en ma faveur, enfin si la chance était de mon côté, c'était que la véritable propriétaire du chat viendrait probablement chercher son animal de compagnie et, étant donné qu'elle était une Zweilt, elle pourrait peut-être me donner un petit coup de main...

Mais pour ma part, tout ce à quoi je pensais en ce moment, c'était... Pourquoi fallait-il toujours que ce genre de situation difficile me tombe dessus!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Motozuki

Zweilt Level 0 || Admin
Zweilt Level 0 || Admin
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 21


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Dim 18 Déc - 20:03

Izumi commençait à s'endormir quand elle ressentit une aura maléfique. Elle ouvrit d'un seul coups les yeux, et se redressa d'un seul coups. Il y avait un Duras... Il fallait qu'elle protège la ville, même si c'était eux qui l'avaient rejetée... Elle se leva à la recherche de son précieux Kuro. Pas de chat en vu. Elle se mit alors à trembler... Elle ne voulait pas le perdre, pas lui !... C'était son seul ami, et savoir qu'elle ne le reverrait jamais lui faisait ressentir de grosses bouffées de chaleur. Ce devait être le stresse... Elle commençait alors à être affolée.
Lorsqu'elle s'éloigna du banc où elle venait à peine de s'endormir, elle aperçut enfin son seul ami. Elle soupira de soulagement, mais vit que Kuro avait griffé une personne.

Ah ce chat ! Ne pouvait-il pas faire attention ? pensa t-elle.

Elle se dirigea alors vers le banc où se trouvait sa petite boule de poil, et put enfin voir le visage de la personne ayant dû succomber aux griffes de son petit chat démon. Elle le reconnu... C'était un Zweilt. Il était dans le Manoir avec elle... Seulement, elle ne lui avait jamais parlé...
Elle marcha alors d'un pas un peu plus pressé et vit que Tsukumo (même si elle ne parlait à personne, elle savait leur nom tout de même.) avait une mine grave... Que lui arrivait t-il ? Elle prit alors doucement Kuro, mais celui-ci se mit à ronronner. A croire qu'il était content d'avoir blessé une personne ! Elle s'inclina alors timidement devant lui. Elle posa ensuite Kuro, et sortit son petit carnet et nota un seul et unique mot:

"Pardon..."

Ensuite, son regard se posa sur la personne assise à côté de lui. Elle l'a reconnut... La fille de l'autre fois... Ses yeux s'écarquillèrent alors, et elle se mit à reculer d'un pas. Izumi espérait que Tsukumo n'avait pas remarqué qu'elle était une Duras... Sinon ils seraient obligés de se battre, et la jeune fille n'avait aucunement envie de se servir de cet horrible pouvoir qui était en elle... Elle se détestait déjà assez comme ça ! Elle n'avait pas en plus envie de montrer cette phase d'elle-même... Surtout que lorsqu'elle utilisait trop de son énergie, elle perdait le contrôle d'elle-même et finissait par devenir brutale. Certes, elle n'était pas "super forte", mais lorsqu'elle n'était plus elle-même, il surgissait une force plus développée que la normale. Elle espérait donc, depuis un moment, que jamais cela ne se produirait... Et puis, qu'allait penser les autres ? Que diraient-ils d'elles s'ils apprenaient qu'elle avait une partie démoniaque en elle ?... Elle avait assez souffert comme ça...
Elle jeta un vif coups d'œil à Tsukumo, qui avait encore gardé sa mine grave. Il avait dû de suite comprendre. Après tout, il était l'un des plus forts de tous les Zweilts...

________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûlàïe Mizuki

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 25
Localisation : Au pays des bishomen's *µ* /SBAFF/


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Dim 18 Déc - 21:02

Le chat avait fuit pour sauter sur une personne qui était plus ou moins endormi adosser à un arbre, je suis cette petite boule de poil. Il me faisait vraiment passer à Shiro, toujours à faire des conneries quand il en a l'occasion. Là, cette petite boule de poil avait griffer un jeune homme. Je sentais qu'il était comme moi, allez savoir pourquoi, mais je ne savais pas si je pouvais faire confiance à la jeune femme à la crinière de feu. Je m'approche et me penche vers la jeune fille qui prit le chat. Je la regarde écrire sur un papier et écoute doucement le chat ronronne, comme heureux d'avoir fait une bêtise. Il n'y a pas de doutes, il doit connaître Shiro. Je regarde l'homme qui venait de se faire griffer et je m'accroupis à ces côtés avant de lui passer un mouchoir pour éponger le sang des griffures.

Je reste accroupis et fixe la jeune femme au cheveux de feu. Je n'aime pas trop cette aura, je sens bien qu'elle n'est pas vraiment humaine voir peut être pas du tout. Je plisse un peu les yeux. Et fais semblant de rien. Souriant gentiment à la jeune fille au chat. Elle semblait muette ou alors elle ne voulait pas parler. Chacun son choix.


Ben... Salut...

Et oui, faut bien engager la conversation quelques fois, je souris toujours. Je me sens un peu bizarre de faire des rencontres comme ça. Je m’assois au sol, mes jambes me font mal. Je soupire quand j'étire mes jambes puis fixe tour à tour les personnes présentent là devant cet arbre.
Je sais que c'est bizarre comme situation, mais bon. C'est par hasard que l'on se fait des amis, et puis ils n'ont pas l'air si différent. La jeune fille au chat avait reculer d'un pas en regardant la jeune fille aux cheveux rouge.


[C'est nul, archi nul désolé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-no-kuni.forumactif.com/
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Ven 23 Déc - 14:06

Dans un premier temps, Iinarika finit son fruit. Elle balança le reste dans la poubelle à côté «- c’est qu’elle savait bien viser quand même ! normal, avec l’apprentissage des aiguilles - . Elle tourna ensuite la tête, l’homme était réveillé… Mince ! C’est qu’elle avait fait attention en plus. Elle vit qu’il y avait un petit chaton aussi, tant mieux, elle se disait que ce n’était pas elle qui devait l’avoir réveillé. Il semblait être apprécié des animaux, il y avait des moineaux aussi sur l’arbre, plus que d’habitude. Elle sourit. Elle trouvait ces petites bestioles trop mignonnes. Elle regarda ensuite l’homme. Il était en train de la détailler étrangement. Comme si on cherchait tous ses défauts… Elle détestait cette sensation. Elle s’était tout d’abord assise là, car elle pensait qu’il aurait pu être gentil, il a une tête à être gentil en plus…

« Dé… Désolée… J’espère que je ne t’ai pas révéi- - »

Iinarika n’eut même pas le temps de finir sa phrase d’excuse, qu’elle se fit interrompre. L’homme avait complètement changé d’attitude, lui qui avait l’air si bien avait était maintenant assombrit. La phrase qu’il prononça instantanément raisonna en elle. Ce qu’elle cherchait hein ? Evidemment… Iinarika était encore prise pour ce qu’elle n’était pas. Elle sera le poing et baissa la tête. Elle en avait marre. Son aura n’était pas colérique, non, mais triste. Elle était venue ici pour se faire des amis, pas pour se faire détester. Elle soupira. Elle voulait lui dire cela… Elle bafouilla tout d’abord un « je ». La jeune Duras se disait, que ce n’était même pas la peine de parler : elle était déjà cataloguée ennemie. Ce type devait être un Zweilt, aucun doute. Et en plus, il y avait aussi la petite muette… Deux Zweilt !

« Je… Je cherche des amis… C’est tout. »

Elle avait dit cela, sans grande confiance en elle. Elle aurait voulu sourire, mais… Hotsuma Sempai l’avait déjà dit… Sourire pour un Duras c’était menteur et trompeur. Elle refoula donc son envie de sourire, qui se transforma en tristesse. Elle ne les attaquera pas sauf si elle se faisait ouvertement attaquée et insultée. Elle vit Izumi qui allait récupérer son chat. C’était le sien alors ? Ils devaient être amis, si le chat se dirigeait vers l’homme, ou du moins se connaître, elle avait relevé la tête. Elle la vit reculer d’un pas… Elle re-soupira… Décidemment, sans être connaître, elle se faisait déjà détester. Elle la regarda donc, essayant de faire la conversation.

« Eh bien ? Je vois que tu as trouvé ton chemin vers la ville. »

C’était Iinarika qui lui avait indiqué comment se rendre en ville, étant donné que la jeune fille était perdue… Et c’est comme cela qu’elle la remerciait ? En ayant peur d’elle ?! Elle ne comprenait décidément pas les créatures humaines… Elle la vit faire un coup d’œil furtif à l’homme, les pensées d’Iinarika devaient donc être justes : il était un Zweilt.

C’est une troisième qui arriva ! Elle semblait la dévisager. Iinarika faisait le calcul : trois Zweilt et elle, une Duras. Elle ravala sa salive. Elle se sentait observée des trois et oppressée. Pas du tout le genre de sentiment qu’elle aurait aimé ressentir lors de son arrivée ici. Elle qui voyait la joie et la paix. Iinarika aurait voulu dire quelque chose comme qu’est-ce que vous avez tous les trois à me dévisager comme cela ?! Je vous ai rien fait que je sache . Si elle disait cela, elle allait encore augmenter la mauvaise réputation des duras, et sûrement la façon dont pensait les trois Zweilt. Ils allaient se méfier encore plus d’elle. De plus, ce langage n’était pas vraiment le sien… Elle attendait donc, l’aura anxieuse et triste, elle ne voulait pas se faire exterminer… Ah ça non !

HRP : Désolée pour le retard Oo’ j’avais pas vu le dernier post ! *baka iina*

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Tsukumo Murasame


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 26/09/2011


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    Dim 8 Jan - 23:57

J'avais été surpris d'être griffé par ce chat, alors qu'habituellement tout les animaux appréciaient ma présence et vice-versa. Mais peut-être celui-ci n'avait pas fait attention, oubliant simplement de rétracter ses griffes... Quoi qu'il en soit, c'était un mal pour un bien. Après tout, cela m'avait permis de détecter cette présence nuisible avant qu'il ne soit sans doute trop tard. Et pourtant, la Duras semblait complètement paniquée et même attristée par cette situation. Étrange comme réaction. Sa réponse fut encore plus bizarre. Elle se cherchait des amis? J'étais plutôt sceptique devant cette phrase. Comment pouvait-il être possible pour un démon de désirer des amis? Était-ce pour les mêmes raisons que nous autres humains ou bien ceci cachait-il un but beaucoup plus sombre et malsain? On n'était jamais trop prudent, après tout...

Ce fut à ce moment que deux autres personnes arrivèrent à nos côtés, près de cet arbre. Deux jeunes femmes. Celle qui récupéra le chat sans prononcer le moindre mot me semblait familière, elle devait habiter au Château du Crépuscule... Ah voilà, elle s'appelait Izumi. Elle venait d'écrire une excuse sur un papier; était-elle donc muette? Je n'avais pas l'occasion de parler à tout le monde après tout, même si je l'aurais désiré, donc je ne connaissais pas par cœur les particularités de chacun... C'était déjà une bonne chose que je me sois rappelé son prénom. La Duras dont l'identité nous était encore inconnue semblait la connaitre, même si Izumi avait l'air effrayée... Décidément, tout cela devenait de plus en plus étrange. Pour ce qui était de l'autre femme, je ne connaissais pas son nom, mais il s'agissait sans doute d'une Zweilt aussi, sinon elle ne serait pas venue jusqu'ici! Voilà au moins de quoi me rassurer si les choses tournaient mal et que le combat devenait inévitable...

Aucun d'entre nous quatre ne semblait vouloir bouger d'un seul pouce, ni savoir quoi dire de plus. C'était un peu de ma faute si ce malaise général avait été déclenché, alors il allait de soi que je devais faire ou dire quelque chose. La question était, quoi. D'habitude j'étais sympathique avec tout le monde, mais l'inquiétude était ce qu'il y avait de plus important en mon cœur; si je devais protéger les autres, et que je le pouvais, alors il le fallait. Néanmoins, si ce n'était pas nécessaire, alors à quoi bon? Après tout, son comportement était différent de celui des autres Duras et cela me dérangeait un peu. Elle savait que j'étais un Zweilt depuis tout à l'heure, elle aurait pu m'attaquer avant même que les renforts n'arrivent. Je commençai par faire disparaître Knell, lui rendant son apparence de bague.


« Pardon. Nous n'avons pas l'habitude de rencontrer des Duras... pacifiques. »

Mais bon, Ruka était bien la preuve que cela pouvait exister, même si son cas était évidemment un peu particulier... C'était peut-être un peu risqué, mais c'était ça, la vie. Un joli paquet de risques. C'était la raison pour laquelle j'avais mesuré mes paroles.

« Et si tu commençais à nous prouver ta bonne volonté en nous donnant ton nom? Tu en as bien un, non? »

Je me retournai vers l'autre fille, celle que je ne connaissais pas, en lui tendant la main. Pourvu que l'une d'entre elles soit vraiment capable de couvrir mes arrières si j'avais eu tord de donner ma confiance à la demoiselle presque enflammée et de lui faire ainsi dos. Mais après tout, tout le monde avait droit à une seconde chance...

« Je ne crois pas qu'on ait déjà eu la chance de faire connaissance non plus, mademoiselle. Je m'appelle Tsukumo. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les apparences sont parfois trompeuses... [PV Izumi, Yûlàïe & Iinarika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» Les plus grandes découvertes sont parfois le fruit du hasard. [pv: Alexander / Erwin]
» ROUND 1 - les chiens ne sont pas tous poilus mais sont parfois des hommes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP :: Tokyo :: Alentours de Tokyo :: Parc-