Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP

Le premier RPG de Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru ! Créez votre personnage dans cet univers de folie, choisissez votre Clan et combattez pour votre survie !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ✧ Erika ✧

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Hibiki


avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 24
Localisation : Près des arbres


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: ✧ Erika ✧   Lun 28 Nov - 14:42



Hibiki † Erika

Âge 17 ans d'apparence, mais qui sait quel est son âge réel.
Date de Naissance Ne sait plus en fait...
Race Humaine, mais est à la base une Opast du clan de Reiga.
Groupe Clan de Reiga (même si, elle s'en souvient plus du tout)
Orientation Sexuelle Néant total sur ça aussi. (donc bi')





Description physique

Me décrire est la seule chose que je puisse faire avec certitude. Rien de très compliqués en fait, je n'ai besoin que de me regarder dans un miroir. De longs cheveux châtains tombent en cascades sur mes petites épaules, une mèche pouvant cacher une partie de mon front, voir l'un de mes yeux. Ils sont de couleurs noisettes, mais des fois j'ai l'impression de voir une petite couleur rougeâtre les envahir, mais la plupart du temps, c'est quand je suis en colère, alors je me dis que ce n'est que mon imagination. Après tout, je ne suis qu'une simple humaine, du moins je pense. On me dit souvent que je suis chétive, car je n'ai pas un corps très "imposant" en tout cas à côté d'une autre jeune fille, je passe inaperçue... Enfin, question corpulence, car j'ai souvent été victime de jalousies dans le lycée où j'étais, je ne trouvais plus mes chaussures, ou mes affaires étaient complètement retournées quand je revenais de la cantine... Mais elles ont vite fait de m'oublier pour je ne sais quelle raison.

J'ai beau me regarder encore et encore, je ne vois pas de quoi elles sont jalouses en fait, car je ne me trouve pas si jolie que ça, une fille brune aux cheveux marrons, ça n'a rien de très spécial, encore j'aurais eu les yeux d'une autre couleur, d'accord mais là... Rooh et ce fichu noeud m'agace, je n'arrive jamais à attacher correctement mes vêtements, à croire que j'ai aussi oublier ça... On m'a trouvé dans un ancien kimono déchiré donc on a pensé que j'aimais en porter mais je ne comprends pas pourquoi... Mais bon, je n'ai pas osé dire que je voulais porter autre chose, même si ça m'arrive de mettre des jeans et de simples hauts... En fait je reste en kimono quand je suis "chez moi" mais je pense que c'est ce que fait la plupart des personnes vivant dans cette ville ...




Description Mentale

« C'est à peine que tu pourras voir la couleur de ses yeux que tu perdras la vie... »
« Arrête de me faire marcher! Tu sais très bien que je n'aime pas les histoires de fantômes... »

Le jeune homme fronça des sourcils, avant de sourire avec provocation sa petite amie, qui lui donna une tape dans l'épaule avant de venir lui prendre le bras, le serrant contre elle. Il lui racontait une histoire de fantôme, ou plutôt de démon. “La fille en kimono” une histoire ancienne qui parle du tragique destin d'une femme, qui finalement donna son âme au diable pour se venger de sa meilleure amie ainsi que de son futur mari... Elle serait devenu cruelle et terriblement sadique, ainsi que froide, suite à ça et jamais on a retrouvé son corps, alors il était possible qu'elle soit toujours vivante, errant dans les rues à la recherche d'âmes humaines à dévorer, étant donné qu'elle aie perdu la sienne... Mais cela s'est passé il y a des siècles de ça, donc il la rassurait en lui disant qu'elle ne verrait jamais une jeune fille, de longs cheveux décoiffés et en bataille, cachant presque son visage, pouvant seulement voir deux lueur rougeâtre, ainsi que les vêtements couverts de sang...

Ils rirent un court instant. Oui très court, car après la lycéenne vit quelqu'un au loin, marchant vers eux. Une longue chevelure cachant son visage, un kimono ancien et qui semblait usé, soudain, cette personne s'arrêta, le couple aussi, se demandant si c'était réel. Un long rire sadique et étouffé se fit entendre, ils tremblaient tout les deux à présent, ils osèrent lever les yeux vers la personne à quelques mètres d'eux, ils n'auraient pas du, car ils virent là, des vêtements immaculés de sang mais surtout, deux démoniaques yeux rouges...

« Et coupez! C'était parfait! »

Je soupirais lentement, retirant plusieurs mèches de cheveux de mon visage, faisant en sorte qu'elles ne reviennent pas dessus. Décidément, c'était amusant de faire un peu de cinéma, puis je n'avais pas grand chose à dire à chaque fois, je devais juste apparaître mystérieusement avec mes cheveux devant les yeux, puis le reste était fait par des effets spéciaux, comme les yeux rouges etc, car je n'avais pas envie de mettre de lentilles colorés. J'avais accepté de faire ça, car à vrai dire je voulais surtout aider, car j'ai le cœur sur la main, depuis que je me suis retrouvée dans cet hôpital, sans mémoire, j'ai essayé d'aider le plus de personnes possibles, même si parfois c'est difficile car je me fais brutalement rejetée, d'ailleurs j'ai toujours mal au cœur quand c'est ça, car je me sens inutile... Oui, peut-être qu'aider les autres me sert surtout à moi, car je me sens plus qu'inutile, sans mémoire. Mais là, je vois tout le monde content du travail que je fournis, donc ça me suffit, mais j'aurais vraiment cru que ça serait plus ennuyeux que ça, ou plus effrayant, car j'ai tendance à avoir peur pour rien... Mais quand on essaye de me faire peur, après je me vexe et par dans un coin en "boudant" puis attendant que la personne s'excuse de ce qu'elle a fait, je peux me montrer très têtue si je le veux!

Enfin pour le moment, c'est moi qui fait peur, ça me rappelle mes premiers jours ici d'ailleurs, tout le monde avait peur de moi pour je ne sais quelle raison et après j'ai subi des jalousies, j'ai du me montrer très patiente et calme par rapport à ça, mais c'est passé et maintenant je me sens mieux. La vie en société est apparemment très importante, donc j'essaye de donner tout ce que j'ai pour ne pas rester à l'écart. La solitude. Je déteste ça, c'est la chose que j'exècre le plus si ce n'est pas autre chose... Car si je n'avais pas les personnes qui s'occupent de moi et mon amnésie, les amis du lycée, je serais seule, car je ne serais pas d'où je viens... Il n'y a que les ténèbres qui m'aurait attendu... Pourtant ils me semblaient si familiers, mais je ne sais pas pourquoi. J'ai déjà pensé que mon autre vie devait être lamentable si je vivais dans les ténèbres, alors peut-être que perdre ma mémoire est une seconde chance pour moi? Celle de refaire une vie normale? Je n'en sais strictement rien, mais je préfère profiter de cette opportunité. Positive et souriante, on me dit que je suis souvent comme ça... Mais qui était-je dans mon autre vie?







Histoire

« Cours... Cours... Mais tu ne pourras pas m'échapper... »

Cette voix ne cessait de lui tourner dans la tête, elle n'arrivait pas à la faire sortir d'ici. Elle courait dans les bois, elle essayait d'en sortir, elle aurais du prendre l'autre chemin, elle aurait réussi à rejoindre les maisons voisines, mais c'était trop tard. La jeune fille tomba à terre, elle s'était pris les pieds dans les racines des arbres, elle essaya de se relever, mais quelque chose l'en empêcha, sa peur. Elle avait levé les yeux pour regarder devant elle, regrettant rapidement ce geste avant, à cause de ce qu'elle venait de voir. Un long kimono déjà tâché de sang, quelques gouttes de ce liquide tombant de longs et fins doigts, elle savait déjà de qui il s'agissait, cette apparition était venue pour elle. Elle lui ôterait la vie, bientôt, très bientôt...

***

« Erikaaa! »

Une petite fille se retourna, replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille, sa chevelure châtain lui arrivait au dessus des épaules, virevoltant doucement au gré du vent. Elle était assise sur une pierre, regardant l'eau s'écoulait devant elle, un petit bassin où quelques poissons s'y trouvait. Là la rejoignait son amie, une fille de son âge, mais aussi sa sœur, Tsukiko, enfin, sa demi-sœur. Erika était plus âgée qu'elle d'à peine une année, mais leur histoire était bien plus compliqué que cela, elles l'ignoraient toutes les deux. Erika a toujours cru que celui qui l'élever était son père biologique. Or, sa mère était enceinte bien avant d'avoir rencontré son conjoint, mais de qui? Elle n'a jamais voulu en parler.

Les deux sœurs étaient devenus de véritables amies, alors qu'elles aient totalement le même sang ou pas, elles s'en fichaient, elles étaient heureuses ensembles et jamais rien n'arrêterait cette amitié... Du moins c'est ce qu'elles pensaient, la vie n'en décide pas, souhaitant qu'il se passe autre chose...

Nous étions dans le début du printemps, Erika était déjà une belle jeune femme, pourtant elle n'avait que dix sept ans, elle n'était pas encore promise à quelqu'un, pourtant elle était prête pour ce genre de chose, étant complètement docile aux devoirs de la famille. Vêtue d'un kimono où des fleurs de cerisiers étaient représentées, d'ailleurs elle était au pied d'un cerisier, cet arbre symbolisant le Japon, regarder les fleurs fleurir était un passe-temps qu'elle aimait faire depuis toute petite, tout les ans le jour de son anniversaire. Mais cette année, elle ferait une rencontre des plus inattendue.

Elle vit un homme, assis au pied d'un de ses arbres, il se tenait le ventre, comme si quelque chose le déranger, on pouvait voir quelques gouttes de sueurs sur son front, la jeune fille laissa s'échapper un petit cri de stupeur avant de courir vers lui. Du sang, il y en avait partout autour de lui. C'était le sien, car il s'écoulait lentement d'une plaie se trouvant à son ventre. Sa maison n'était pas loin, elle se dépêchait de courir jusqu'à chez elle chercher de l'aide. C'est certainement grâce à Erika qu'il est désormais en vie, malgré qu'il devait rester chez elle, le temps que cette blessure se guérisse.

Takeshi Hichiro. C'était son identité, il semblait par ailleurs faire parti d'une bonne famille. La raison pour laquelle il s'était retrouvé ici était à la base purement simple, mais il s'était bêtement agressé dans les bois tout près d'ici, réussissant à semer ses agresseurs. Il blagua d'ailleurs en expliquant qu'après avoir vu Erika, il croyait se trouver au paradis. Cette remarque n'allait pas être la première pour complimenter la jeune fille, qui voyait en lui un futur mari... Après tout, c'était elle qui devait se marier la première vu que c'était l'ainé, mais ce choix n'allait pas du tout la déranger...

L'illusion créé à cause de l'amour est peut parfois être bénéfique... Grâce à ça, Erika se trouva un don, du moins, il se fit plus prononcé pendant qu'elle pensait à Takeshi... Une fleur avait poussé au creu de sa main, ce miracle serait vue comme un acte de sorcellerie si elle en dévoilait le moindre détail. Elle se sentait différente, spéciale, unique, mais surtout par le fait que cet homme la rendait comme telle. Du moins c'est ce dont elle avait l'impression à chaque fois qu'ils se parlaient. Cette impression se confirma quand la jeune fille mêla sa bouche à la sienne. Premier baiser. Première fois. Tout était passé si vite. Surtout après la nouvelle qu'aller annoncer son père. Mais c'est à partir de ce moment que tout dérapa.

« Je suis heureux de vous annoncer que nous avons décidé qu'un mariage serait célébré très bientôt, celui de Tsukiko et Takeshi! »

Le cœur d'Erika se figea en instant... Takeshi et... Tsukiko? Mais... Elle savait pourtant les sentiments qu'elle ressentait pour lui, elle savait que son père devait la choisir elle ... Mais pourquoi? Les explications furent donné plus tard. Elle n'était pas sa vraie fille. C'était l'unique raison pour laquelle elle n'était pas la première à se marier. Autant dire qu'elle fut déshonoré de voir ça, mais elle ne fit aucun commentaires sur ceci, préférant se réfugier près des cerisiers. Colère, haine, tristesse, tout ses sentiments demeuraient dans son cœur, du moins si elle en avait encore un, elle avait envie de l'arracher de sa poitrine tellement les larmes coulaient en abondance.

Sa main se posa sur l'un des arbres, celui-ci commença à perdre un à un ses fleurs, qui devenaient noires avant même de toucher le sol, cette noirceur se répandait tout autour des doigts d'Erika, c'était elle qui provoquait ça, elle serra son poing, l'arbre se brisa de l'intérieur, un long craquement retentit avant qu'il ne tombe en arrière. Elle ne se rendit même pas compte de ce qu'elle faisait, mais le fait de déchaîner sa colère sur ses arbres lui faisait du bien, même si elle n'était pas encore assouvie, non, cela prendrait des siècles pour qu'elle le soit... Elle avait été trompée, utilisée, humiliée... Le regard vide, elle partait lentement vers l'horizon, la végétation autour se flétrissant à chacun de ses pas.

Cela faisait un mois que l'on n'avait plus aucune nouvelle d'Erika, Elle avait tout simplement disparu. Ça ne semblait pas trop perturbée sa sœur, trop préoccupée par son mariage... En même temps, elles s'étaient disputées à cause de ça... Et Tsukiko lui avait dit d'aller en enfer, parfois elle se demandait si elle y était vraiment... Non ce n'était que son imagination stupide, elle finirait par revenir... Certainement... Du moins elle espérait que son mariage ne serait pas gâchée par la jalousie d'Erika.

La jeune fille allait hérité de la tenue de mariage qu'avait eu sa mère, il fallait juste refaire quelques rajustement et ça serait bon. Elle se regarda dans le miroir, avant de voir le reflet effrayé de Takeshi, les mains en sang, elle vint le voir en courant, l'air complètement paniquée.

« Ta... Erika... Elle... Non c'est pas possible... »
« Qui a t-il? Qu'est-ce qu'elle a Erika? »
« Elle devrait être morte... Je me suis défendue... Je lui ai mis un coup mortel... Elle s'est relevée comme si rien n'était... »
« Quoi?! »

Ce qui l'avait choqué le plus sur le coup, c'est peut-être qu'il avait poignardé sa sœur sans hésitation, puis elle se disait que c'était étrange. Un faible ricanement retentit. Un ricanement glaçant le sang des deux êtres. Ils l'avaient tout les deux reconnus, mais il avait tellement changé, ce n'était plus le même rire qu'autrefois... Elle ressemblait à une apparition démoniaque, non, c'était le diable en personne... Takeshi poussa son épouse dehors, faisant face à Erika. Celle-ci le regardait, un long moment, le regard sans émotion, avant qu'elle ne lui tend un sourire inquiétant. Il avait voulu la tuer sans aucune froideur dans les yeux, de plus, il avait menti à sa sœur... Tout ce qu'elle désirait, c'est mettre tout ceci au point, pour ne plus souffrir, pour trouver plus tard, une chance comme celle que possédait Tsukiko... Pourquoi? Il n'était certainement pas si blanc qu'il n'y paraissait, non, elle devait la protéger de lui!

Bien que les intentions étaient bonnes, son cœur noircissait de plus en plus, elle était prête à tourner la page, elle était prête à se sacrifier pour sa sœur bien-aimée... Pour sa meilleure amie... Pendant que ses larmes coulaient le long de ses joues, il en profita pour lui lancer le couteau déjà tâché de son sang impur, se plaçant directement dans l'estomac, un léger cri de surprise retentit, retirant ensuite sèchement cette lame, du sang giclant au sol et sur ses doigts. Il s'enfuyait. Lâche. Elle était tellement emplie de rage, elle n'arrivait qu'à voir ça, la rage, la haine, la douleur, la triste mais aussi l'inquiétude...

« Cours... Cours... Mais tu ne pourras pas m'échapper » murmura-t-elle dans un gémissement.

Il se dirigeait dans la forêt, dans la même direction que sa sœur. Elle croyait encore sans aucun doute possible, qu'Erika était devenue folle. C'est vrai, mais pas au point de tuer, du moins, pas avant que son futur beau-frère ne souhaite l'assassiner... Les arbres, le bruissement des feuilles, les branches qui craquaient... Elle pouvait comprendre tout ce que disait cette végétation, ça n'était donc sans aucun problème qu'elle se retrouva nez à nez avec sa petite sœur. Celle-ci sembla effrayée en la voyant, ce regard... Elle ne voulait plus d'elle?... Erika remarqua alors qu'elle avait du sang pleins les doigts, que plusieurs endroits de son kimono avait été transpercé par le couteau, des traces de sang.

« Tsukiko... Écoute moi s'il te plaît... »
« Ne... Ne me tue pas! »

La peur se voyait clairement sur son visage, elle était tombée à terre à cause d'une racine - Erika avait pu ressentir la douleur de l'arbre à ce moment là - elle avait peur, elle ne voulait pas l'écouter, préférait-elle croire les dires de son futur mari? Du moins... S'il survivait. Elle prit le visage de sa sœur entre ses mains, celle-ci avait trop peur pour sa vie qu'elle ne bougeait même plus, elle semblait même retenir sa respiration. Elle releva la tête en entendant le jeune homme qui les avait rattrapé, elle se mit entre elle et lui, le défiant du regard et avant qu'il ne puisse faire quoique se soit, elle lui lança un sort. A vrai dire elle ne savait pas quel effet il aurait, mais elle voulait qu'il ne bouge plus, qu'il arrête de s'en prendre autant à elle...

Elle n'aurait pas cru que sa sœur irait s'interposer entre le sort et lui... Petit à petit, elle se figeait, sa peau devenait dure, prenant la couleur de l'écorce d'un arbre. Elle n'aurait pas pensé que ça ferait cet effet là, mais elle se sentit vide d'énergie, le visage de Tsukiko était désormais gravée dans le bois, les yeux clos, on pouvait tout de même voir la tristesse parcourir chaque traits. Takeshi tant qu'à lui, fut horrifié de voir cette scène, avant de remarquer que la main de sa belle s'était emprisonnée sur son bras, le tenant fermement. Elle comptait certainement l'éloigner, le poussait, n'importe quoi, mais se fut trop tard.

La jeune fille était beaucoup trop choqué pour faire quoique se soit. Au final, elle finit par laisser le jeune homme, il ne pouvait pas s'échapper, il finirait par mourir puni par sa propre sœur, même si ce n'était qu'un simple accident. A part s'il préférait se suicider, après tout il avait encore l'arme avec laquelle il avait essayé de tuer avec acharnement Erika. Quant à elle, il ne lui rester plus que errait dans les rues, le pire tant tout ça, c'est que tout ceci n'était qu'un simple malentendu, un enchaînement de maladresse, étant donné qu'elle utilisait ses pouvoirs sans en savoir la limite... Qu'était-elle? Un monstre? En voyant son corps qui ne subissait plus aucune égratignure, elle en avait l'impression.

Il ne lui restait plus qu'à vivre seule pour le restant de sa vie - si un jour, elle meurt! - car une étrange rumeur se fondit sur elle. On l'avait aperçu courir dans la forêt après quelqu'un et vu que l'on ne retrouvait plus Tsukiko et Takeshi, ils en conclurent qu'elle était la meurtrière. Même si elle venait à dire la vérité, ils finiraient par la tuer pour être juger de sorcière... Non, elle devait partir, c'était la meilleure chose...

***

Les siècles avaient passés, elle n'avait pas changé d'un poil, elle était toujours cette même jeune fille allait vers sa dix-huitième année... Du moins, ce n'était vraiment que son apparence qui la laissait paraître ainsi, à vrai dire, elle avait arrêté de compter quel âge avait-elle réellement, même si elle se souvenait distinctement de tout ce qu'elle avait pu faire, ou même de ce que les humains avaient pu faire. Rien que les regarder la répugner, toute ses guerres ou autres conflits qu'elle avait pu voir, tout ça à cause de quelques caprices. Le monde était devenu bien sali de leur présence, après tout, pourquoi les duras étaient nés? Certainement à cause de leur désir de puissance, leur jalousie, leur haine. D'un côté, elle avait été elle-même humaine, rien de penser ça, elle se dégoûtait elle-même. De toute manière, désormais elle savait qu'elle n'appartenait pas à cette classe, du moins elle n'y était qu'à moitié, elle comprenait d'où pouvait venir son véritable géniteur. Un Opast ayant charmé sa mère, qui n'avait pas pu résister à la beauté du démon.

Elle avait peut-être hérité ce côté là de son père, les pouvoirs charismatique, ainsi que son “don”. On lui avait souvent dit qu'elle était douée en jardinerie, mais qu'elle pourrait faire mieux que ça grâce à sa beauté et tout son savoir - en même temps, c'est normal d'être intouchable en histoire après avoir vu les évènements se déroulait devant soi. Elle restait tout de même dans son coin. Une démone se dissimulant dans un monde d'humains. Ridicule certes mais, elle n'avait pas envie de passer dans le monde qui devait être le sien, à vrai dire, elle en avait même peur. Qui sait ce qui pouvait lui arriver? Malgré qu'elle maîtrisait son pouvoir, elle n'en savait pas totalement l'étendu.

Un jour, alors qu'elle rentrait chez elle, elle s'était arrêtée dans un parc que construisait ses humains, ils essayaient juste d'embellir leur ville, ils ne comprenaient pas qu'ils n'arriveraient à rien, sauf s'ils décidaient de tous mourir. Ce qu'elle en doutait fortement, vraiment, ils étaient trop égoïstes pour penser à ça. Erika vit alors une chose plutôt surprenante. Un combat. Non, ce n'était pas le genre de combat de rues que pouvait exercer cette race stupide. Non, c'était un combat “magique”. A vrai dire, il semblerait que deux personnes s'affrontaient en lisant chacun leur tour des incantations, bien que ça ne pouvait pas servir à beaucoup de chose, ils étaient de puissance égale. C'était certainement pour ça qu'il y avait d'autres personnes à côté, essayant de prendre la victoire.

Finalement, un groupe finit par prendre retraite, il y avait trop de blessé. Les autres célébraient leur victoire par des cris de joies et des ricanements malveillants, sauf l'homme qui se battait par des incantations. Le regard d'Erika et le sien, finissait par se croiser, elle fut glacé d'effroi, il n'y avait pas une once de sentiment. Ce regard lui transperça le cœur avant qu'elle ne se rende compte qu'on la sortait de sa cachette. On la maltraitait d'espionne. Une nouvelle fois, elle était mal jugée avant qu'elle ne puisse dire quoique se soit. Elle ne savait pas qui cela pouvait être, mais elle n'arrivait pas à contenir sa colère. Pourquoi on s'en prenait toujours à elle? Rapidement, elle fut libéré car ses pouvoirs s'étaient libérés d'eux-même, plaquant au sol ses deux personnes qui lui avait presque broyé l'épaule. La douleur n'était que passagère, elle n'aurait plus mal d'ici quelques minutes.

Pourtant, ce même jeune homme ne bougeait pas la fixant toujours avec ce regard impassible. Cette vie où l'errance avait dominé plus que tout, allait finir pour Erika. Après avoir compris le but de ce combat, elle préféra se mettre à genou, jurant servitude à cette personne, à “Reiga”. Oui, l'extermination de l'espèce humaine pour un monde meilleur. Que pouvait-elle rêver mieux que ça? C'était précipité certes, mais elle avait vu bien des choses pour savoir ce qu'elle devait faire ou non, elle était assez grande pour décider de ce qu'elle souhaitait...

***

Les Zweilt et les Opast se combattaient encore, ses batailles ne s'arrêtaient jamais. Erika était aussi de la partie et la personne à qui elle avait affaire était plutôt coriace. Mais malheureusement, elle l'était aussi. Plus le temps passait, plus elle arrivait à maîtriser ses pouvoirs, pour servir Reiga, la personne qu'elle qualifiait de “maître”. Même si elle devait mourir, elle le ferait pour apporter de l'aide à celui-ci. Amoureuse? Elle ne saurait pas dire, juste que depuis leur première rencontre, elle éprouvait une réelle admiration envers lui. Même si elle ne savait peut-être pas tout sur cette histoire, elle lui faisait confiance. C'est vrai qu'accorder sa confiance à un Dura est une erreur pour la plupart du temps, mais pourquoi lui aurait tort? Il a tort car il souhaitait un monde “parfait”? Elle ne pensait pas ça.

Quoiqu'il en soit, elle se battait avec ardeur contre le Zweilt, se prenant un à un les coups de celui-ci, mais il ne remarqua pas qu'il allait finir figer au sol. Oui, il allait même finir englober par celui-ci, les racines se nourrissant de son être, apportant plus de puissance à Erika ensuite. Elle vit son corps s'engloutir comme elle l'avait prédit, soufflant ensuite un moment, il l'avait surestimé du fait qu'elle ne ressemblait qu'à une jeune étudiante frêle, peut-être pensait-il qu'elle était simplement possédée? Grave erreur... Mais elle fit elle-même une erreur en croyant qu'il n'allait rien faire. En fait, il donna certainement tout ce qui lui rester comme pouvoir magique, une explosion phénoménale broyant son corps, touchant ensuite violemment Erika. Elle était à terre, le noir finissait par l'envahir petit à petit. C'était la fin pour elle? La protection qu'elle avait essayé de faire n'avait pas marché, c'était évident. Sa dernière pensée fut pour son maître, pour Reiga.

***

« Où... Où suis-je? ... »

Un bruit régulier résonnait dans ma tête, j'ouvris doucement mes yeux, une lumière blanche m'aveuglant, je plissais mes yeux. Je ne sentais pas les autres parties de mon corps. Près de moi, je voyais des personnes vêtu de blanc me regardant, m'analysant, avant que je ne finisse par entendre des mots sortant d'une voix rassurante, du moins elle essayait de l'être. Pourtant mon cœur paniquait, le bruit régulier commençait à accélérer, la machine finissant par rendre l'âme. Les personnes autour de moi essayait de me calmer, me mettant ensuite un masque, je respirais un gaz étrange, qui eu un effet soporifique. Je m'endormais alors. Dans mes rêves, je ne voyais que du noir, je ne voyais rien d'autre à part ça. Le vide, le néant.

Je me réveillais plus tard, un peu plus calme et seule désormais, la lumière n'était plus là, du moins elle était filtré par un rideau de la fenêtre. Dans cette pièce il n'y avait pas grand chose, un lit - dans lequel je me trouvais - un siège, une petite table qui pouvait se déplacer. je vis près d'une porte quelqu'un qui venait juste d'entrer. C'était une femme assez âgée, elle semblait gentille, elle arriva vers moi avec un petit sourire aux lèvres, me demandant si j'allais bien. A vrai dire, je ne savais pas quoi répondre, je ne savais pas si j'allais bien ou pas, mais voyant mon visage contrariée, elle finit par se présenter. C'était elle qui m'avait trouvé dans un coin reculé, les vêtements anéantis, couverts de sang, j'étais aussi apparemment pas mal amochée mais je n'avais rien de très grave, du moins les médecins ne voyait pas ce qu'y n'irait pas. Elle me disait qu'elle n'avait pas trouvé de portable sur moi, comme toute les jeunes filles de mon âge qui en ont apparemment, tout ce que l'on avait retrouvé, c'est une pince avec une fleur dessus ainsi qu'un bracelet qui semblait intact.

Elle me demandait comment je m’appelais. Erika Hibiki. C'est tout ce que je savais... Et les recherches sur ma vie n'allait pas être si simple. Je pouvais bientôt sortir, mais où irais-je? Apparemment cette vieille femme n'était pas contre l'idée de m'héberger, de me prendre en charge. Je ne comprenais pas pourquoi elle pouvait être aussi gentille avec moi, elle ne me connaissait même pas. Je ne disais rien, je restais silencieuse. Un silence qui pèserait souvent, je me sentais si vide d'émotions, je ne savais plus quoi penser ni quoi dire. On me transféra dans un lycée, je ne sais pas pourquoi, mais je n'aimais pas être là-bas, j'avais un peu peur... Même si au final, je finissais par m'adapter à cette “vie”. Même si c'était toujours le même train-train quotidien.

Sans comprendre comment, les jours défilaient lentement, sans pour autant que je n'apprends quoique se soit de révélateur sur mon passé, toujours ce même vide et ce mal de tête quand j'essaye de chercher une réponse à toute ses questions. Puis, personne ne semble me connaître, d'ailleurs la seule chose que l'on n'aie trouvé sur la famille Hibiki, c'était il y a de ça plusieurs siècles, la technologie n'existait pas encore et c'est au sabre que se déroulait les combats. Bien évidemment, on ne croyait pas au fait que je sois d'un quelconque rapport avec cette famille, surtout qu'elle n'avait aucun héritier. J'étais donc seule, essayant désespérément de vivre. Une vie que je trouvais bien ridicule... Et inutile. Me montrer serviable ne servait apparemment pas à grand chose pour me sentir "bien", la grand-mère qui m'hébergeait m'avait confié que c'était ainsi qu'elle se sentait vivre, ce n'était pas mon cas, mais je n'osais pas lui dire, donc je continuais sans cesse, essayant de me trouver un but dans cette vie.




Autres

(Une description détaillée avec les niveaux et l'évolution sauf pour les perso manga)
Pouvoir Contrôle de tout ce qui peut faire partie de la flore.
Familier Rien pour le moment.
Arme La broche en fleur qu'elle accroche souvent à ses cheveux est en fait une lance à la lame acérée et empoisonnée, dont Erika seul sait comment le retirer. Elle a aussi un bracelet invoquant un petit sabre facile à manier.




Et & vous ?

Prénom Berdanette!O: Non j'plaisante Rolling Eyes c'est camille.
Âge 18 ans!O: 
Code Code Ok by Hotsu~kun PS: Personne n'est plus fort que lui Rolling Eyes ♥️
Comment trouvez-vous le forum ? Ou ? J'ai eu le lien via un top-site, puis vu que je n'ai pas vu tellement de liens d'Uragiri wa boku no namae o shitteiru... Mais j'aime bien (même si à l'instant où j'poste la fiche là, j'ai mal aux yeux donc autant dire que j'ai sauté quelques étapes, mais promis j'vais tout lire après ^^")
Un commentaire ? Si vous voulez garder un Ruka vivant, mettez moi une camisole quand je suis dans là en même temps que lui >o> Sinon j'vais le bouffez sur place ... >w<




Dernière édition par Erika Hibiki le Jeu 8 Déc - 16:18, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaijutsu.forumgratuit.org/
Hotsuma Renjou


avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : Uhm... je suis l'Ombre de Shusei ! ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Lun 28 Nov - 16:20

Coucou Erika =)! *Chouette!! un new membre =D*

Bienvenue sur le fofow'' =D J'espère que tu t'amuseras bien ici ^^
Prend ton temps pour réfléchir à ton groupe =3 et fais nous une belle fifiche! xD

Sur ce, il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne continuation pour ta fiche! =) Et si tu as des question ou autres, le staff est là pour y répondre ^^


________________________________________

Kit fait par Iinarika, un grand merci à elle =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Hibiki


avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 24
Localisation : Près des arbres


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Lun 28 Nov - 17:38

Hotsuma... *o*

Humhum! Euh oui merci de ton accueil ♥
Eh bien je réfléchis encore au groupe que je peux faire même si ça commence à se déterminer un peu plus xD (mais c'est la surprise haha d: )
Pour mon avatar j'ai mis 200*400 en taille car je n'ai pas vu de taille réglementaire... (enfin, quand j'lisais mes yeux me piquaient donc possible que j'ai pas bien vu o_O) Si ça ne va pas prévenait moi que j'règle ensuite. (par contre, vous inquiétez pas si j'change souvent d'avatars, car celui que j'ai fait là c'était un peu à la va vite donc, mais ça sera toujours le même perso - Taiwan, dans Hetalia Axis Power - que j'utiliserais!O: )
Justement je me demandais, si c'était possible de faire une "humaine" qui aurait en fait oublier d'où elle vient. (< Une Opast faisant parti du clan des Reiga?xD) en c'moment faire des amnésiques, j'aime ça xD

J'attends la réponse, mais si ce n'est pas possible c'est rien ♥

________________________________________

Il est trop chou Sodom ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaijutsu.forumgratuit.org/
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Lun 28 Nov - 17:59

Bienvenue Erika 8D

Donc, la taille standard c'est 200*400. C'est marqué dans le règlement... je crois ?
Pas de soucis pour l'avatar 8D

Bonne chance pour ta fiche ! N'hésite pas à demander s'il y a des problèmes =)

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Kurashi Ace

Opast Level 0
Opast Level 0
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 30
Localisation : Infernus


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Lun 28 Nov - 18:23

Bienvenue sur le fofo^^

Amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toki Nanase

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Localisation : Aucune idée mais je dois lire en ce moment. ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Jeu 1 Déc - 1:43

Bienvenue Erika!
C'est agréable de voir un nouveau membre sur le fofo.^^
J'espère que tu te plairas ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûlàïe Mizuki

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 25
Localisation : Au pays des bishomen's *µ* /SBAFF/


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Jeu 1 Déc - 15:16

Bienvenue parmi nous. En espérant que tu te plaise ici =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-no-kuni.forumactif.com/
Erika Hibiki


avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 24
Localisation : Près des arbres


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Jeu 8 Déc - 16:20

Merci à tous de m'avoir souhaité la bienvenue!:3 Je ne répondais pas pour évitez le floodage sur ma fiche XD

Quoiqu'il en soit, je pense l'avoir enfin finie o.O J'espère que ça vous ira!:3 (s'il y a quelques incohérences, je suis désolée, j'ai eu tendance à m'embrouiller du fait que j'devais copier et recopier l'histoire vu que mon internet arrêté pas de sauter T_T)

PS: Je me suis permise de juste signaler le pouvoir et les armes qu'elle avait en tant qu'Opast, mais je n'ai pas précisé le niveau etc car là, Erika est devenue une simple humaine à cause de l'amnésie, si elle redevient Opast, je referais une fiche de présentation pour faire une mise à jour!:3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaijutsu.forumgratuit.org/
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Jeu 8 Déc - 17:18

Bouh :<3

Pour moi la fiche est superbe =D Je te valide de ce pas ! =) Omedetooow !

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Erika Hibiki


avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 24
Localisation : Près des arbres


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   Jeu 8 Déc - 17:31

Merchiiii ♥ héhéhé :3

________________________________________

Il est trop chou Sodom ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaijutsu.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ✧ Erika ✧   

Revenir en haut Aller en bas
 

✧ Erika ✧

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le fou et la folle(rp Evan/Erika privé)
» Want yoou play with me? Erika & Ariel
» Les aventures d'Erika Sker
» Erika Zoller
» (F) ERIKA LINDER ▼ - j'peux pas vivre sans toi - alors crèves
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP :: Avant Tout :: Présentation :: Personnages Validés-