Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP

Le premier RPG de Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru ! Créez votre personnage dans cet univers de folie, choisissez votre Clan et combattez pour votre survie !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête [PV Hostuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Usui Shusei


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 23
Localisation : Avec Hotsuma tant qu'il aura besoin de moi.


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   Dim 8 Jan - 1:41

La force de rentrer, il ignorait d'où il pouvait bien encore la puiser. Il était si las, si épuisé, son corps sous-alimenté commençait à cruellement manquer d'énergie, c'était sans doute ce que Takashiro avait remarqué lorsqu'il lui avait demandé s'il mangeait convenablement. Peut-être même qu'il avait l'air d'être transparent? Était-il déjà en train de disparaître de cette réalité? Cette idée l'angoissait bien qu'il était conscient qu'elle n'était qu'une finalité et qu'il ne pouvait rien faire. Même cette duras lui avait confirmé ce qu'il craignait: Hostuma était en train de se faire d'autres connaissances, d'autres amis, Yuki n'avait été que l'élément déclencheur. Bientôt Shusei deviendrait un parmi tant d'autres et cette fatalité lui donnait autant envie de crier que de disparaître afin de ne plus en être le spectateur impuissant.

Après de très longues minutes de marche, les yeux rivés dans le vague, le corps du jeune avançait tout seul. Tremblotant, il pensait encore et toujours à son ami, quand ses sentiments avaient-il changé? Cette question tournait très souvent en boucle dans sa tête. N'était-ce pas devenu encore plus douloureux et insupportable? La réponse était: oui. Shusei n'en voulait pas à Hostuma, c'était lui-même qu'il ne supportait plus. Toute cette culpabilité, toute cette souffrance qu'il ne peut exprimer, tout était en train d'agrandir la brèche que les paroles d'Asley avaient percé dans sa carapace d'indifférence. Si par habitude et par souci de ne pas se montrer sous ce jour, il avait toujours réussi à tenir les autres à l'écart de ses sombres pensées, il était en train de perdre le contrôle.

Il traversa la cour telle une ombre à laquelle on ne prête pas attention. Ayant l'habitude de sortir d'ici sans que personne ne le voit, il traversa le hall de la grande demeure et longea les couloirs, monta les escaliers. Une fois devant la porte de sa chambre, il la poussa et disparut derrière. Le jeune homme fit encore quelques pas pour se rendre de son côté de la chambre, il ne devait pas se montrer comme ça devant Hotsuma sinon son ami lui ferait encore une scène de tous les diables. Mais il était tellement fatigué qu'il ne se rendait compte ni de l'heure ni qu'il tremblait. Ses vêtements trempés et glacés gouttaient sur la moquette de la chambre. Ses dents claquaient doucement, ses longs cheveux collés sur son visage.

Ses yeux se perdirent dans cette grande fenêtre, le soleil était déjà en train de se coucher. Le zweilt, sans le vouloir, se perdit dans ses souvenirs. Cette fenêtre. Un moment particulier de son enfance. Hotsuma qui voulait ouvrir les rideaux pour qu'il puisse admirer le magnifique ciel étoilé. Pour Shusei, celui qu'il brillait bien plus intensément que cette voûte céleste, était son ami. Ses grands yeux rouges pétillants et son sourire chaleureux. Son rire qui résonnait dans la pièce. Il ne s'était jamais rendu compte à quel point il le regardait. Ce petit garçon était devenu sa raison de vivre et grâce à lui, il avait eu une belle vie jusque là. Il ne lui en serait jamais assez reconnaissant.

« Hostuma. » Chuchota-t-il sans s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotsuma Renjou


avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : Uhm... je suis l'Ombre de Shusei ! ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   Dim 8 Jan - 15:44

Hotsuma avait eu une dure journée aujourd’hui… Et ce n’était rien de le dire. Oui, il était allé au lycée, comme chaque jour de la semaine. Mais il s’y était bien ennuyé.

Ce matin, Shusei ne l’avais, à nouveau, pas attendu. Quelle mauvaise habitude qui ne faisait que mettre en rogne le manieur de feu ! Il lui avait prit son petit déjeuner aussi, comme il semblait le faire de plus en plus souvent. Et une fois au lycée, alors que le jeune garçon ce rendait à la classe de seconde année, celle de son partenaire, il eu beau regarder furtivement partout dans la salle, il vit une vingtaine de seconde année, mais pas Lui… Hotsuma lâcha le bentôt de son ami, qui vint s’écraser au sol. Il ne prit même pas la peine de nettoyer. Il était furax ! Non seulement il ne déjeunait plus le matin, mais maintenant, il ne venait plu en cours ?? La totale !
Il retourna à sa salle de classe à la sonnerie, et attendit toute la journée la fin des cours. Sa seule pensée était alors orientée vers son unique ami :

« Shusei… »

Il s’était bien ennuyer, et malgré qu’il avait prit la plupart de ses notes, puisque Yuki était dans la classe et qu’il savait très bien ce qu’il pourrait ce passer si celui-ci remarquait. Il était juste la physiquement, son mental, lui, était en errance. A la recherche de Shusei, des raisons qui auraient pu faire que son ami ne soit pas là… Il était étrange en ce moment, cela Hotsuma l’avais remarqué. Mais il était tout bonnement incapable de voir les raisons, même de voir tout court.


Il rentra complètement fatigué, mais surtout, surtout, il était furieux. Pour vous donner une idée, si une personne venait lui parler maintenant, et que cette personne n’est pas Shusei, eh bien, la discussion serait d’une part très courte et d’autre part très enflammée. Il arriva au château, après avoir pris un bus, ne voulant pas monter en voiture avec Yuki et Ruka. Il avait préféré se retrouver seul un instant et évaluer sa situation. Dans le passé, il venait si souvent à Shusei, pour avoir le seul réconfort qu’il puisse trouver, Shusei, son ami d’enfance, le seul qui l’ai accepté et aidé. Réchauffé et consoler. Sans lui, il n’aurait peut être même pas continué de vivre. Il n’en serait jamais arrivé là où il en était. Oui, il devait tout à Shusei, qui n’avait eu de cesse de l’aider. Il s’était entraidé aussi, et tout deux était si liés. Alors pourquoi ? Pourquoi en ce moment rien n’allait ? En ce moment, la tendance s’était renversée aux yeux de Hotsuma : c’était lui qui venait sans cesse à Shusei, comme avant, mais pour une autre raison, s’assurer que son partenaire aille bien. Il tenait tant à son ami ! Si quelque chose lui arrivait, il savait que la vie ne vaudrait surement plus le coup d’être vécue.

Il passa le hall d’entrée, bien après l’arrivé de Yuki et Ruka. Il devait être aux alentours de 17h30. Il monta les escaliers, sans chercher à savoir si autre que lui était au châteaux. Il monta, pressé, jusqu'à sa chambre et celle de Shusei. Il ouvrit en toute hâte la porte, et alla dans la partie de Shusei, espérant grandement l’y trouvé. Mais… il n’y avait personne. Personne. Pas de Shusei… Mince ! Il tapa le mur avec son pied, violemment. Oui, il était furax, et il voulait voir son ami. Impatient, et toujours un peu sur le coup de la colère, il fit quelques pas jusqu'à être dans son côté de la chambre, et fit alors des pas, en rond, en trainant des pieds. Il finit par se calmer, momentanément, et alla s’allonger sur son lit, exténué.

Il somnolait. Puis, il entendit des pas. Quelqu’un était entré dans la chambre. Puisqe personne n’avait l’habitude de venir à leur chambre, ou du moins très rarement, il en déduisit qu’il s’agissait de Shusei. Il devait avoir vu juste, étant donné que la personne se dirigeait vers les « appartements » de son ami. Il se retourna juste, pour voir. Il revint et s’arreta devant la fenêtre. Hotsuma n’avait qu’une envie : se lever et aller demander des explications ! Shusei ne devait pas avoir idée à quel point Hotsuma avait angoissé toute la journée ! là le soleil se couchait déjà ! Il remarqua que son ami ne cessait de regarder par cette fenêtre, si grande. On y voyait bien, le coucher de soleil était beau d’ailleurs. Puis il entendit son nom, léger mais audible :

« Hostuma. »

Il se leva alors, doucement et à l’entente de son nom, prononcé par celui qu’il aimait plus que n’importe qui au monde, il alla vers Shusei. Derrière lui, il lui passa les bras autour de ses épaules, après lui avoir secoué les cheveux. Les cheveux, c’était pour l’avoir fait attendre si longtemps aujourd’hui ! mais voyant son ami comme cela, il n’eut pas le cœur de demandé des explication de suite.

"Shusei" chuchota-t-il à son tour.

Mais ??? Il était trempé ! Il dégoulinait de partout ! Qu’avait-il fait aujourd’hui ? Hotsuma imagina de suite les pires scénario possible, du genre des bagarre ou autres. Il changea radicalement attitude, et vint se placer devant Shusei :

« Mais qu’est ce qui t’es arrivé !? je ne te vois pas ce matin, tu ne viens pas en cours, et tu rentre dans cet état ?! »

Il y eut un espace de blanc.Puis il reprit, d'un ton inquiet:

«Ce n’est rien de grave, dis moi ? Tu vas bien, hein ? Si quelqu'un a oser s'en prendre à toi, je m'occupe de lui direct! »

Il était tout paniqué cherchant les raisons, cherchant à savoir si son ami de toujours allait bien. Si ce n’était pas le cas, c’était sûr, Hotsu allait s’en vouloir… Son visage devint alors triste,monotone et anxieux d’un coup, réalisant que c’était peut être à cause de lui, ou de la blessure qu’il lui avait infligé avec son feu il y a un moment de cela…cette blessure qui ne guérirais jamais.. par sa faute.... Oh non…

[Hrp: Eh voilàà! j'espère que ça te va^^ Sinon, je modifie les détails =3 ]

________________________________________

Kit fait par Iinarika, un grand merci à elle =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usui Shusei


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 23
Localisation : Avec Hotsuma tant qu'il aura besoin de moi.


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   Mer 11 Jan - 2:03

Shusei se tenait là. Devant cette fenêtre. Perdu dans ses pensées. Coupé de la réalité. Il n'entendit pas les pas de son ami qui s'approchait derrière lui tout comme il avait été incapable de remarquer dès son entrée dans leur chambre que son partenaire se trouvait déjà là. Allongé de son côté. Muselé dans le silence et la contemplation, il n'aurait jamais imaginé qu'Hostuma viendrait jusqu'à lui lorsqu'il prononça son nom d'une voix presque inaudible. Soudain, il fut entouré par deux bras forts et chauds. Il reconnut cette odeur et cette présence. Le blond qui venait de le prendre ne saurait jamais qu'il venait de sauver le brun encore une fois. Ses yeux se fermèrent, son corps n'aspirait qu'à une chose, se laisser aller entre ses bras protecteurs et rassurants. Sa main se leva, froide, espérant pourvoir se poser sur une de celles qui le réchauffait doucement. Hélas l'étreinte disparut aussi vite qu'elle était apparue. Son bras retomba alors contre son corps, comme si la vie qui l'avait incité à se mouvoir s'était échappée brusquement.

La voix douce et basse d'Hotsuma qui avait susurré à son oreille s'était elle aussi envolée. Lorsqu'il se mit devant lui, il plongea son regard sombre et insondable dans le sien rougeoyant tel des rubis. Combien de fois les avait-il contemplés? S'y était-il perdu? Il n'aurait su le dire. Cependant il remarqua aussitôt, à mesure que son ami d'enfance lui posait question sur question, la lueur d'inquiétude que ces magnifiques yeux étaient capables de prendre. C'était pour éviter ce genre de choses qu'il avait voulu rentrer plus tôt et espérait pouvoir se changer avant que le blond ne rentre. Visiblement, il était trop tard.

« J'avais juste envie de voir le soleil se lever alors je suis allé jusqu'à l'océan. » D'une voix douce.

Le jeune homme se reprit en main dès cet instant, il ne pouvait pas se montrer dans cet état devant lui. Son précieux et unique ami ne devait pas être au courant de ce qui se passait dans son esprit. Non, Shusei refusait qu'Hostuma découvre toutes les mauvaises pensées qu'il avait. Hors de question de le laisser se détourner de lui de dégoût ou de déception. Il devait continuer à être celui qu'il avait toujours été et qui avait tout accepté de son partenaire. Il le savait, le temps lui était compté. Bientôt tout ceci prendrait fin. Alors peut-être le brun trouverait-il enfin la paix.

« Depuis quand tu joues les mères poules, Hostuma? » Dit-il en riant doucement.

« Je t'assure qu'il ne m'est rien arrivé de dangereux, je n'ai pas été attaqué par qui que ce soit. J'étais juste perdu dans mes pensées et, bêtement, je suis tombé dans l'eau. » Voix qui se voulait rassurante.

Il grelottait, ses lèvres étaient presque violettes. Ses cheveux avaient gardé la coupe improvisée par la main de son ami. Ses vêtements lui collaient à la peau et sentaient l'odeur de l'eau salée. S'il continuait à rester ici, en plus d'attraper froid, il allait terminer de ruiner la moquette de la chambre. Dans sa tête, l'idée de prendre un bon bain chaud prit de plus en plus de place. De préférence avant que tous les autres ne soient rentrés. Surtout sans son ami car il ne souhaitait pas le mettre devant les brulures qui marquaient sa peau et qui lui faisait prendre des expressions douloureuses, tristes.

« Je vais aller me laver avant de tomber vraiment malade. »

Le jeune homme s'écarta alors d'Hostuma et tourna les talons vers la porte de la chambre. Sans faire exprès, ses doigts effleurèrent les siens. Puis il se mit à marcher, il donnait malgré lui une impression de faiblesse. Comme si... Comme s'il allait disparaître d'un instant à l'autre. Comme ça. Sans prévenir. Sans ne jamais revenir.

*Hostuma. Ne me laisse pas. * Appela la voix silencieuse de son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotsuma Renjou


avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : Uhm... je suis l'Ombre de Shusei ! ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   Sam 14 Jan - 14:47

« J'avais juste envie de voir le soleil se lever alors je suis allé jusqu'à l'océan. »

Ah bon ?ce n’était vraiment que ça ? Naif devant Shusei, comme toujours, il se disait qu’il aurait au moins pu l’emmener avec lui ! Ils auraient surement passé du bon temps ensemble ! Il allait piqué une petite crise de jalousie, face à son nouveau rival l’ocean, mais son ami repris la parole :

« Depuis quand tu joues les mères poules, Hostuma? »

Il avait posé cette question à Hotsu en riant. Hotsuma ne put s’empêcher de rigoler à son tour, en portant une main dans ses cheveux en pétard et en prenant l’air d’un petit enfant demasqué ! C’était normal qu’il s’inquiète pour son seul et unique vrai ami, non ? Bon, peut être à un point exagéré, mais si il lui arrivait quelque chose, le Zweilt blond savait qu’il ne serait plus rien, juste une carapace vide dont sa raison de vivre se serait envolé d’un coup. Il tenait à Shusei plus qu’a lui même en fait. Se sacrifier pour lui, il le ferait sans même hésiter ! Il répondit alors à son plus cher ami, sur un ton légèrement moqueur :

« Haha ! je suis pris ! Et pourquoi je n’en aurais pas le droit d’abord, Shusei ? Tu vas me dire que tu ne me fait jamais la morale toi non plus ? "Décroche des jeux vidéos", " Quand est-ce que tu grandiras enfin" et encore d’autre ! C’est comme si j’étais ta mère alors, et toi, mon père ! »

Il avait dit tout cela en rigolant, de son sourire qu’il ne laissait paraitre que devant Shusei ; ce visage souriant et chaud, plein d’amour à donner. Son partenaire adoré le rassura ensuite, en lui affirmant qu’il ne s’était rien passé de dangereux, et qu’il était… betement tombé à l’eau ? Alala, à ses paroles, il rigola et alla frotiller les cheveux encore mouillés de Shusei.

« Quel maladroit tu peux être ! Plus que moi parfois hein ? » dit-il en souriant.

Hotsuma remarqua alors que Shusei avait froid trempé ainsi. Il frissonnait. Pour le réchauffer un peu, bien qu’il supposa qu’il irait se changer bientôt, il se rapprocha de lui se colla à son corps et aux vêtements trempés, et lui fit un gros câlin. Il lui tapota et frotta dans le dos pour le chauffer de son mieux, puis, il mit fin a l’accolade alors que Shusei lui dit ensuite :

« Je vais aller me laver avant de tomber vraiment malade. »

Il dût bien malgré lui laisser son ami aller se changer à la salle de bain. Mais il ne voulait pas s’éloigner de lui. Il lui avait tant manqué, rien qu’aujourd’hui ! le lien qui l’unissait à Shusei était si fort pour lui ! Mais il ne voulait aps que son ami tombe malade ! tout sauf ça ! Il le vit partir, en remarquant toutefois que sa démarche n’était aps celle de d’habitude. Que cela signifiait-il ? Etait-il fatigué tout simplement ?

Hotsuma regarda un moment par la fenêtre, le temps de voir les étoiles et quelques oiseaux voler dans ce ciel. Puis, il souria. Il se rappelait que, enfant, il regardait souvent par la fenêtre, avec Shusei. Tant de souvenirs ! Il alla ensuite vers son lit, et en farfouillant dessous, en retira un sac qu’il avait acheter avant de rentrer, sur le chemin de l’école. Il revint vers la partie de la chambre de son ami, et qu’y fit-il ? Eh bien… il sauta sur le lit du Zweilt brun ! On aurait dit un gamin ! Il se coucha dessus, et cacha le sac sous un oreiller. Oui, mais cet oreiller avait l’air plus gros : on voyait bien qu’il cachait quelque chose : Quel Hotsuma naïf ! Il était vraiment autrement quand il se retrouvait avec son cher et tendre partenaire de toujours. Il resta couché sur le lit, avec se petit regard taquin, et cette étincelle de vie dans ses yeux. Oui, Shusei était définitivement sa raison de vivre !

Ne voyant pas son ami revenir, il dit à haute voix, pour qu’elle traverse la porte de la salle de bain :

« Oi ! T’es bien long, Shusei ! Serais-tu devenu une fille? Dépêche toi un peu voyons, j’ai une surprise pour toi mon cher ! » dit il d’une voix chaleureuse et impatiente.

Oui, il n’avait pas trop de patiente, et ça, ça ne changerais pas du jour au lendemain !

________________________________________

Kit fait par Iinarika, un grand merci à elle =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usui Shusei


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 23
Localisation : Avec Hotsuma tant qu'il aura besoin de moi.


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   Lun 16 Jan - 3:38

Le brun pouvait encore sentir la chaleur de l'étreinte du blond pendant qu'il faisait les derniers pas qui le menaient à la salle de bain. La porte se referma sur lui. Après quelques pas à l'intérieur, il s'arrêta et se déshabilla. Ses vêtements rejoignirent le sol l'un après l'autre, lourd, froid, mouillé. Pendant qu'il faisait couler l'eau, grelottant encore plus à cause de sa nudité, ses yeux se perdirent sur son reflet dans le miroir. Nullement narcissique, il regardait seulement les brûlures sur sa peau. Si Hostuma les haïssait et en culpabilisait, pour Shusei elles avaient une toute autre signification. Elles représentaient la plus belle et la plus flagrante preuve de son amour pour son ami, de ce qu'il avait été capable de faire pour lui et de ce qu'il serait capable de refaire, si la mort avait encore l'intention de se mettre sur la route de la voix de Dieu.

Pris dans ses réflexions, il perdit un peu de temps avant de se mettre sous la douche et de se réchauffer. Tandis qu'il se savonnait, il entendit son ami s'impatienter dans la chambre. Il se hâta de terminer. Ce fut avec un t-shirt à manches longues, un pantalon en coton et sa serviette encore autour du cou pour finir d'essuyer ses cheveux qu'il sortit de la salle de bain. Il avait bien meilleur mine.

« C'est toi qui dis ça alors que ça fait des années que tu passes des heures à essayer de coiffer ta crinière sans y être parvenu une seule fois? » Répondit-il, amusé.

Le jeune homme se mit à marcher vers sa partie de leur chambre et, comme d'habitude, il y trouva un paquet non-invité. Il le fixa de ses yeux sombres, arrêté au niveau des pieds de son lit.

« Et arrête de venir squatter mon lit dès que j'ai le dos tourné. »

Sa voix n'avait jamais été assez convaincante pour que le blond se décide à ne plus le faire. D'une certaine façon, le ténébreux ne lui en voulait pas plus que ça. Le seul souci avec un Hostuma qui passait dans son lit était le bazar sans nom dans lequel il laissait l'endroit après son départ. Il se sécha encore un peu les cheveux avant de poser la serviette sur le dossier de sa chaise.

« Une surprise? Je me demande bien où elle se trouve. » Dit-il en faisant mine de chercher, de ne pas savoir alors que ses yeux perçants étaient braqués sur ce coussin trop gros.

Il avait remarqué la petite étincelle dans le regard de son ami, appréciait plus que de raison sa sincérité, sa spontanéité. Vu que son partenaire semblait insouciant et impatient, il n'avait pas envie de lui casser toute la joie qu'il se faisait d'avance. Et puis il se doutait qu'il avait dû lui causer du souci à ne pas lui donner de nouvelles de toute la journée. C'était sa façon de s'excuser.

« Allez arrête de me faire marcher et montre-moi. »

Shusei se rapprocha de son ami et s'assit sur le bord du lit, au niveau des jambes d'Hostuma. Il cherchait ce que ça pouvait bien être et aussi la raison de ce cadeau. Sans doute qu'il en saurait plus lorsque le blond se déciderait à lui faire voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotsuma Renjou


avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : Uhm... je suis l'Ombre de Shusei ! ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   Mer 25 Jan - 13:17

Hotsuma, assit sur le lit maintenant, balançait ses pieds. Cela l’occupait, et montrait aussi un signe d’impatience en quelque sorte. Une fois qu’il était avec Shusei, il n’aimait pas le voir repartir… Bien que là ce ne soit pas le cas, il n’était pas à longueur de mains, bien qu’il n’ai pourtant pas quitté la chambre ! Ah ! Ce Hotsuma ! Dans ce sens là, il était un peu égoïste. La voix si douce qui l’avait toujours rassuré et aimé lui parviens alors dans un ton amusé, lorsque son ami de toujours sortit tout juste de la salle de bain :

« C'est toi qui dis ça alors que ça fait des années que tu passes des heures à essayer de coiffer ta crinière sans y être parvenu une seule fois? »

Oui… C’était bien vrai. Il n’avait jamais vraiment réussit à coiffer sa petite tignasse blonde ! Surtout en semaine, n’étant pas du matin, il ne perdait pas le peu de temps qu’il avait pour se préparer à se coiffer décemment. Il faisait au mieux. Et puis, à force il avait finit par bien aimé ses mèches rebelles. Oui, il ne s’imaginait plus sans en fait.

« Et alors ? Cela veut-il dire que tu n’aimerais pas mon « hair style » ? Je te préviens, je n’irais pas me les couper ! » répondit-il, tout en rigolant pleinement, sachant pertinemment bien que Shusei rigolait lui aussi.

Cela faisait du bien d’ailleurs, de voir un Hotsuma si chaleureux ! Enfin il révélait son intérieur profond. Ce n’était que dans ses moments intimes avec Shusei. Seul Shusei, seul être au monde à ce moment ayant réussit cet exploit depuis tout jeune qu’est de brisé ce mur. Il vit alors que son ami se dirigeait vers son lit –eh oui, il était sur le lit de Shusei, comme à sa mauvaise habitude.

« Et arrête de venir squatter mon lit dès que j'ai le dos tourné. »

Ah! l'éternel reproche! Même ses yeux sombres ne purent faire lever Hotsuma du lit de son coéquipier. Il en avait pris l’habitude-mauvaise-, et il n’était pas prêt de la changer ! Non seulement il aimait l’odeur que le lit dégageait, ce lit qui était celui de son ami, amis c’était aussi amusant de faire « rager » un peu Shusei ! Ils avaient l’air de deux vrais gamins ainsi ! Comme à l’époque ! Et puis, au fond, Hotsu savait qu’il restait un éternel gamin, et là Shusei avait raison de le lui dire ! Mais n’ayant jamais eu une enfance joyeuse, il avait du temps à rattraper ! Et avec Shusei, c’était ses seuls moments là, unique et toujours bénéfique. Shusei avait pourtant parlé d’une façon sévère je dirais. Mais Hotsuma, bien qu’il ne voulait pas le fâcher lui répondit quand même, juste après s’être levé du lit à contrecœur et s’être finalement assis sur une chaise juste à côté. Bien installé sur celle-ci –enfin moins bien que sur le lit-, il tira une petite grimace à l’intention de Shusei, puis il lança un petit sourire défieur à Shusei, avant de lui répondre ironiquement :

« Ahah ! Mon gars, c’est la faute de ton lit ! Et puis, je le fais depuis tout jeune non? Perdre les vielles habitudes, c’est pas facile tu sais..! » dit-il avec une expression du visage complexe entre le sourire et la grimace, nostalgique du passé.

Puis, il remarqua le regard de son ami, fixé sur le lit. Il n’avait fait aucune bêtises ! Enfin, la couverture était un peu ondulé, et n’était plus aussi tirée qu’avant mais le lit restait propre quand même ! Puis il comprit ! Le coussin ! Mince… il aurait dû s’en douter un peu quand même ! Quel éternel enfant…
Mais il n’avait pas forcément remarqué, si ? La surprise resterait quand même ; et c’était de loin le plus important. Lui, il voulait de tout son cœur faire plaisir à Shusei, et lui apporter que du bonheur ! Le remercier pour tout ce qu’il avait fait pour lui, enfant et encore aujourd’hui. Il lui causait tant de problème, parfois… Non en fait, c’était même mutuel ! Il l’avait quand même remarqué : tantôt il causait du souci à Shusei, tantôt c’était Shusei qui le faisait s’inquiéter. En ce moment, il pensait que c’était bien la seconde option qui prédominait. Il repensait à tout ça, mais il fut interrompu dans ces petits raisonnements mentaux par la voix qui l’avait déjà tant sauvé :

« Une surprise? Je me demande bien où elle se trouve. (pause) Allez arrête de me faire marcher et montre-moi. »


Shusei vint alors s’asseoir près de lui, sur son lit. Hotsuma se leva de sa petite chaise, jugeant que de toute manière Shusei n’y prêterais pas plus attention maintenant, et alla chercher son petit cadeaux, si bien caché sous cet oreiller qui avait juste doubler de volume. Il leva doucement l’oreiller, non pas pour faire durer le suspens -qui d’ailleurs n’était pas présent-, mais pour ne pas se faire gronder ensuite par Shusei. Il n’en avait pas peur, mais il voulait tout sauf le fâcher et l’ennuyer. Du moins, il faisait de son mieux pour ne pas trop le faire… Il prit le petit sac blanc, et reposa tout aussi calmement l’oreiller. Il souriait et était impatient de faire cette petite surprise à son ami de cœur et d’âme. Il ne savait absolument pas s’il allait en être content, mais il espérait grandement.

Il s’assied de nouveau à côté de son ami, sur le lit, et lui donne le paquet. A l’intérieur, il y avait en fait une boite à musique, en bois et bien décoré. Il l’avais vu dans une vitrine et avait tout simplement craqué. C’était un air qu’il avait l’habitude d’entendre avec son unique et vrai ami lorsqu’ils étaient plus jeunes. Cela avait fait remonter tant de souvenirs –douloureux pour l’enfance, mais heureux avec Shusei-, qu’il avait pensé que cela rappellerais aussi à Shusei. De plus, il avait placé à l’intérieur, sur un petit bonhomme, un collier. Oui, c’était une fine chainette avec un pendentif en forme de feuille étrange, couleur argenté. Ce n’était qu’une petite breloque, oui, mais Hotsuma s’était aussi acheté la même !
Pour des garçons, vous allez me dire, c’est très étrange et impossible ! Mais Hotsuma était tant attaché à Shusei, et en ce moment celui-ci ne faisant pas très souvent acte de présence aux côté d’Hotsuma (il était un peu égoïste là : il devrait savoir que Shusei n’as pas que lui à s’occuper…). Pour se sentir lié encore plus à lui, bien qu’ils fussent déjà fortement liés entre eux, il avait eu cette petite idée. Inutile ? Peut être…

Il regardait Shusei, avec un air impatient, et interrogateur voir dubitatif. Allait-il lui plaire, son petit présent ? Il n’y avait aucune occasion particulière, mais quand on n’aime quelqu’un aussi profondément que lui aimait Shusei, cela ne fait rien ! Il tapota amicalement l’épaule de son ami, et dit alors :

« Alors, tu l’ouvres ? (petite pause) Ah et… euhm… ne soit pas trop intrigué et étonné… »

Il redoutait que Shusei n’aime pas trop. Et il le savait –ou du moins le pensait frottement- que Shusei ne lui montrerait surement pas s’il n’aimait pas, pour ne pas lui faire de peine : il se contenterait surement de faire semblant d’aimer… Ou pas… ?

[Hrp: Vraiment désolé pour le retard! Examens...=( J'espère que la suite te vas^^ Sinon, je modifie x) ]

________________________________________

Kit fait par Iinarika, un grand merci à elle =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [PV Hostuma]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le calme avant la tempête [PV Hostuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ?
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête [PV Enola]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP :: Château du Crépuscule :: 1er Etage :: Chambres :: Chambre d'Hotsuma et Shusei :: Coin de Shusei-