Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP

Le premier RPG de Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru ! Créez votre personnage dans cet univers de folie, choisissez votre Clan et combattez pour votre survie !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toki Nanase

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Localisation : Aucune idée mais je dois lire en ce moment. ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Lun 5 Sep - 3:02

Du bruit, encore du bruit et que du bruit. Voilà ce qu’entendait Toki en ce moment. La jeune fille avait tenté de trouver des endroits calmes. La bibliothèque était remplie de gens et les chuchotements se faisaient entendre de partout. Sa chambre avait des voisins qui avaient décidé de faire du bruit. Aussi, elle avait passé un matin épouvantable au Château du Crépuscule. Une personne avait osé la réveiller, mais elle n’avait pas réussi à voir le visage du coupable. La Zweilt avait raté une marche d’escalier et avait descendu le reste de l’escalier en déboulant. Résultat, elle avait une bosse derrière sa tête et sa paire de lunette était brisée.

Présentement, Toki marchait à travers les rues de Tokyo avec une expression mécontente prouvant sa mauvaise humeur. D’ailleurs, elle pensait à se venger contre les habitants du château. Une lueur malicieuse éclaira son regard chocolat pendant un instant.

Elle reprit sa marche jusqu’à ce que ses pieds la menèrent au port. Le son des vagues rencontrant des rochers avaient un effet relaxant sur la jeune fille. Le vent marin apportait une odeur légèrement salée qui lui chatouillait le nez. L’étendue d’eau était magnifique. Elle contempla l’océan pendant 10 minutes et elle décida de se lever.

C'est à ce moment-là qu'elle remarqua les hangars. La plupart étaient abandonnées. Elle avait presque oublié son objectif premier. Trouver un endroit tranquille, sans des personnes pour déranger. Le hangar répondait à tous les critères. De toute façon, Toki voulait simplement lire tranquillement. Dès qu'elle aura fini, elle partirait. Elle pénétra le lieu sans hésitation. La jeune fille s'assit dans un coin et commença à lire. Pour la deuxième fois de la journée, Toki fronça les sourcils. La Zweilt venait de repérer l'aura malveillante d'un Duras. La lecture serait pour une autre fois. Elle avait quelque chose de plus important à régler avant.

« Je crois que tu n'as plus l'âge de jouer à cache-cache. Alors, tu voudrais bien te montrer. » dit-elle avec une expression neutre.

Elle sortit son fouet par précaution. Après tout, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Mar 20 Sep - 16:54


Pourquoi chez moi hein ?! Squatteurs !


Les oiseaux chantaient, le soleil lui arrivait dans les yeux, ce qui la fit se réveiller assez vite. Iinarika ouvrit lentement ses deux jolis rubis en poussant un râle : elle était fatiguée et n’aimait pas franchement être réveillé par l’astre lumineux qui trônait là-haut. Enfin, être fatiguée, ce n’était pas étonnant après tout : elle venait re rencontrer Ruka Crosszeria, il l ‘avait effrayé : un Opast c’est puissant et beau aussi. Iinarika était plutôt facilement intimidable face aux Duras. Elle était maintenant rassurée. Elle ne cherchait pas à tuer ce Zweilt, la lumière d’elle ne savait plus quoi trop déjà.. Dieu c’est ça ? Elle avait prit sa revanche depuis longtemps.

Elle regarda aux alentours, se trouvant sur un arbre, sur une grosse branche plus précisément, elle adorait dormir en hauteur, elle ne savait pas pourquoi, mais elle s’en trouvait rassurée. Elle regardait au dessus, vers les feuilles, elles bloquaient le passage aux rayons du soleil venant du dessus, c’était presque semblable à des étoiles mais le jour, c’était magnifique. Elle sourit. Elle sauta ensuite de l’arbre, atterrissant tel un félin sur le sol. Il fallait qu’elle retourne chez elle, hier soir, elle avait été trop fatiguée pour faire le chemin à pieds, et puis, elle ne préférait pas trop se montrer la nuit, un Opast en une seule nuit lui était déjà assez suffisant.

Ce fut après avoir prit une pomme sur un des arbres de la forêt – bien rouge- qu’elle se mit à faire un petit sprint pour rentrer chez elle. Elle ne savait pas l’heure qu’il était, mais elle pensait avoir mis une bonne heure pour rentrer chez elle. Elle retrouva sa petite maison. Elle s’y précipita et prit la photo de ses deux parents en main pour leur dire bonjour.

« Bonjour ! Maman, Papa. Je suis de retour. »

Elle caressa le cadre d’un geste tendre, en faisant le contour. C’était une petite cérémonie matinale qu’elle faisait naturellement, pour se dire qu’ils pensaient toujours à elle, et surtout, qu’elle pensait toujours à eux. Il fallait qu’elle fasse aussi un petit mémorial. Elle ne savait cependant pas ou le faire, cette ville n’était qu’acier, il faudrait qu’elle le fasse en forêt, loin des regards indiscrets. Elle souhaitait s’y rendre cette après-midi. Elle alla chercher une feuille et un crayon dans ses affaires, il faut dire qu’elle récupérait – ou volait- parfois un peu de tout, il lui arrivait dessiner ou autre, mais c’était très sommaire, c’était seulement lorsqu’elle s’ennuyait éperdument. Elle essayait de redessiner ses parents. Ses dessins, elle les avait conservé dans un carnet. Ce fut celui-ci qu’elle prit pour faire ses plans de mémorial. Elle n’avait pas beaucoup de moyens donc elle se contenterait de le faire avec du matériel de récupération.

C’est ainsi qu’elle alla installer son hamac, c’est qu’il faisait un temps radieux dehors, elle pouvait donc en profiter pour y rester. Elle ouvrit d’abord sa porte de hangar, pour que la chaleur puisse y pénétrer puis se coucha sur son « mini canapé » pour commencer à faire quelques croquis. Elle était très concentrée. Toutes ses pensées allèrent vers des questions « que mettre ici ? » , « est-ce que ça leur plairait ? », « ça ne fait pas trop voyant ? », « est-ce que ce sera assez pour leur prouver à quel point je les aime ? », « est-ce que ça résistera aux intempéries ? »… Tout cela lui traversait la tête.

« Je crois que tu n'as plus l'âge de jouer à cache-cache. Alors, tu voudrais bien te montrer. »

Super ! Encore une foutue Zweilt ! Sérieusement, mais pourquoi tout le monde l’embêtait comme ça ? Y’avait plein de hangars, mais il fallait qu’on aille squatter chez elle ? Enfin, c’était évident ! Elle était une si méchante Duras, chaque Zweilt était à sa poursuite. Elle ferma son calepin.

« Mais booordel ! Vous m’emmerdez à la fin vous les Zweilt ! Combien de fois faudra vous dire qu’ici c’est chez MOI ?! D’abord la muette, ensuite le pyromane, hier le Opast et maintenant encore un Zweilt ! Vous me ferez pas quitter ma maison ! »


HRP : Désolée pour la réponse lente… J’avais écris sur une feuille et… J’avais la flemme de le recopier ^^’ j’espère que ça te conviens.



________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Toki Nanase

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Localisation : Aucune idée mais je dois lire en ce moment. ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Sam 1 Oct - 1:23

Toki avait remarqué que la Duras ne répondait pas immédiatement. Elle se rassit confortablement sur le sol en s’appuyant sur le mur. Elle rangea son fouet et se mit à sortir son livre. Bah oui, elle n’allait pas attendre une éternité pour une réponse. Elle avait d’autres choses à faire comme continuer sa lecture où elle avait arrêté. Malheureusement, elle avait perdu la page où elle était. Elle se mit à survoler les pages qu’elle avait lues. Pas besoin de se retaper les mêmes pages. Elle aimait ce livre, mais pas à ce point-là. Toki finit par trouver la page désirée. Commençant les premières lignes, elle se fit interrompre par une voix féminine :

« Mais booordel ! Vous m’emmerdez à la fin vous les Zweilt ! Combien de fois faudra vous dire qu’ici c’est chez MOI ?! D’abord la muette, ensuite le pyromane, hier le Opast et maintenant encore un Zweilt ! Vous me ferez pas quitter ma maison ! »

Ses premiers sentiments furent de l’irritation puis se fut la surprise. Elle ne s’entendait pas à ça. Elle fut sous le choque pendant un moment. De un, le Duras était en fait une Duras. En ce moment Toki regardait la Duras avec des balles à la place des yeux. Elle croisait très peu de Duras féminin. Cependant, ça dura quelques secondes. C’était la première fois qu’elle voyait être un d’entre eux aussi agacés. Elle avait vu des sourires sadiques, des expressions neutres, mais jamais une expression de colère. Elle avait dû passer des mauvais moments, la pauvre. Elle venait juste de la plaindre, là? Enfin, d’une certaine manière, elle comprenait la Duras. Elle voulait être chez elle dans son confort.

Pourtant, la Zweilt voulait toujours un endroit calme pour lire en paix. Elle ne partirait pas avant d’avoir fini son livre. D’ailleurs, elle jeta un regard noir à la source de bruit dans le hangar. Minute, elle avait entendu muette, pyromane et Zweilt. Elle ne connaissait qu’une seule muette et s’était Motozuki-san. Elle se parlait très peu et se voyait qu’en coup de vent. Elles ne se parlaient pas puisque Motozuki-san était muette, mais elle se comprenait. Pourtant, elle était partenaire. Ironique n’est-ce pas?

Le pyromane était Renjou, elle ne connaissait pas d’autre personne ayant le feu comme pouvoir. Elle ne le croisait pas souvent. Les rares moments où elle le voyait s’était lorsque qu’il se décidait d’aller à l’école. Toki ne le parlait pas ,car elle ne voulait pas subir les changements d’humeur du Zweilt. De plus, il avait beaucoup de missions comparé à elle. À un tel point, qu’elle se demandait si Takashiro l’avait oublié. Franchement, elle avait beaucoup de temps libre, trop même. Elle lui en parlerait la prochaine fois qu’elle le verrait. En espérant que sa mémoire ne lui ferait pas défaut.

L’aura de la Duras la ramena à elle. Toki commençait déjà à planifier sa semaine. Elle avait complètement oublié sa présence pendant un moment. Selon son aura, elle était puissante. Toki l’analysa mentalement. Ce n’était pas une Opast sinon elle aurait eu des sueurs froides. Donc ayant une forme humaine, elle était donc un Midwrin. Elle se permit de la regarder. Des longs cheveux rouges, ses traits étaient fins et ses yeux étaient comme des rubis. Bien que ses yeux étaient comme ces pierres précieuses rouges, ils pouvaient représenter le sang. Intéressant, un autre Midwrin à analyser. Un sourire provocateur se forma sur ses lèvres. Toki répondit au Duras.

«Je vois que tu as eu plusieurs visites alors une de plus ne te dérangera pas. De toute façon, je ne serai pas longue. Laisse-moi finir mon livre et je partirai ,mais si tu m’interrompes comme tu viens de le faire. Je resterai plus longtemps.»

Aussitôt dit aussitôt fait, Toki se mit à lire le livre en guettant la réaction de la Midwirn le sourire toujours accroché sur ses lèvres. Elle le sentait cette journée qui avait mal commencé allait devenir passionnante.

[Hrp~ Désolé de cette réponse tardive, les examens commence déjà et j'ai été pris par surprise presque. J'espère que cela te convient. ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Dim 2 Oct - 11:54


Mal élevée ? Ou pas !


Iinarika était plutôt, pas très contente dirons-nous. Pour une fois qu’elle désirait du calme et que ces espèces de petites racailles humaines n’étaient pas là, et qu’elle avait enfin une idée pour rendre un honneur à ses parents qu’elle ne pouvait pas vraiment le faire. Son plan était resté assez vide, sauf de petites annotations. Elle avait tout en tête, mais il fallait qu’elle le retranscrive pour ne pas oublier des détails importants. Iinarika était tellement tête en l’air aussi. Encore plus quand une Zweilt l’embêtait. Parce que oui, ça devait être apparemment leurs spécialités à ces espèces d’humains.

Tout d’abord il y avait eu cette muette, elle n’avait pas dit grand-chose, mais elle l’énervait, se perdre dans Tokyo… Ouais bon, elle avait tout de même été gentille et lui avait indiqué un chemin, puis s’était vite retirée. Ensuite il y avait ce pyromane qui détestait les Duras. Elle avait remarqué que sa simple existence semblait le rendre furieux. Et après les Duras étaient des monstres, mais elle trouvait que les humains en général n’acceptaient aucune différence. Quelqu’un avec une malformation ? Un problème mental ? Cette société pourrie n’avait rien pour lui, si juste des sois-disant hôpitaux pour guérir. Les personnes avec des malformations étaient cachés aux yeux du monde, ou se cachaient eux-mêmes pour ne pas subir des moqueries. Elle trouvit ça insuportable. Mais, Ruka, cet Opast aux cotés des Zweilts avait probablement été le plus gentil avec elle.

Après s’être magnifiquement perdue dans ses pensées pendant quelques minutes, elle revint à elle, regardant cette Zweilt. Pardon ? Elle disait qu’elle resterait ici jusqu’à qu’elle ait finit son livre ? Non mais c’était hors de question : Iinarika avait une ville elle aussi ! Elle n’avait pas à partager sa maison avec d’autre gens !

« Vous les Zweilt ou Humains, vous êtes tous pareils de toute façon ! Tu te crois tout permit parce que tu es ici chez moi ?! Chez quelqu’un que tu penses inférieure à toi ?! J’ai aussi le droit de vivre et d’exister ! Et je ne vais pas me laisser faire par quelqu’un qui n’a aucune considération pour les autres ! Sale petite peste retourne d’où tu viens ! »

Iinarika détestait être traitée comme une moins que rien, comme quelqu’un qui n’avait pas le droit simple de vivre, ou d’être ce qu’elle est : c'est-à-dire une Duras. Un démon simplement, avec les humains et leurs superstitions sur les dieux… Quoi de plus normal ? Elle prit le livre de la demoiselle puis la choppa par le col et l’envoya valser dans l’eau. Elle avait garder le livre car elle ne voyait pas pourquoi elle le jetterait à l’eau étant donné que des objets pouvaient avoir différentes valeur.

« Espèce d’arrogante ! Ici c’est ma propriété ! J’ai aussi le droit d’exister ! »


HRP : Aucun Soucis ^^

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Toki Nanase

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Localisation : Aucune idée mais je dois lire en ce moment. ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Dim 23 Oct - 14:59

Il ne fallut que peu de temps à Toki pour plonger dans sa lecture. Elle espérait que la Duras avait compris et la laisserait tranquille entre temps. Portant sa réaction la surpris fortement. Elle avait tourné la tête pour mieux l’observer. Une expression colérique se formait sur le visage de la créature. C’était comme un volcan qui allait rentrer en éruption. La Zweilt se demandait comment elle allait exploser. En espérant que cette explosion serait intéressante sinon se serait une grosse perte de temps. Néanmoins, elle souhaitait ne pas être au centre de cet évènement. La bouche de la Duras laissa échapper des mots assez surprenants.

« Vous les Zweilt ou Humains, vous êtes tous pareils de toute façon ! Tu te crois tout permit parce que tu es ici chez moi ?! Chez quelqu’un que tu penses inférieure à toi ?! J’ai aussi le droit de vivre et d’exister ! Et je ne vais pas me laisser faire par quelqu’un qui n’a aucune considération pour les autres ! Sale petite peste retourne d’où tu viens !»

C’était une réaction intéressante, mais Toki n’aimait pas qu’on la met dans le même bateau que les autres. Elle n’avait jamais dit qu’elle la trouvait inférieure sinon elle l’aurait ignoré dès qu’elle l’aurait vu. Elle l’avait le droit de vivre, mais pas vivre en enlevant celles des autres. Aucune considération pour les autres c’était bien la première fois qu’elle entendait un Duras prononcé ces mots.

«Avant de …»

Elle se fit interrompre, car elle avait remarqué un mouvement provenant du Duras. Toki n’eut pas le temps de riposté qu’elle la vit en face d’elle. La démone aux yeux rouges avait pris le livre de Toki et l’attrapa par le col. Elle était rapide, plus qu’elle ne l’était. L’air commençait à manquer. Puis elle se fit projeter par l’arrière avant de comprendre ce qui passait elle entra en contact avec de l’eau. Puis elle entendit la voix de la Duras avant de s’enfoncer plus profondément dans l’eau.

« Espèce d’arrogante ! Ici c’est ma propriété ! J’ai aussi le droit d’exister ! »

Toki paniqua pendant un moment, mais se calma presque immédiatement. La réaction du Duras était inattendue. Jamais elle aurait pensé qu’elle allait la balancer dans l’eau. La Zweilt avait avalé de l’eau par inadvertance pendant qu’elle paniquait. Ce n’était pas le meilleur geste qu’elle avait fait ce n’avait qu’aggraver la situation. Toki utilisa le reste de son énergie pour sortir de cette prison liquide avant qu’elle ne devient pas sa propre tombe.

Elle regagna la surface, elle s’affala sur le sol. Il faudrait qu’elle pense à prendre des cours de natation, car ce n’était pas son point fort la nage. Elle se releva et ses yeux rencontrèrent les orbes rubis de la Duras. Il fallait être un idiot si on ne comprenait pas ce que ce regard voulait dire. Pour faire simple, c’était dégage c’est mon territoire. Quelqu’un avait dû la mettre de mauvais poils aujourd’hui ou il n’y a pas longtemps. Ok, il y avait une petite partie qui était de sa faute, mais ce n’était pas une raison pour déverser sa rage sur elle. Elle avait la tête d’un défouloir? Bref, elle était un peu irrité une chance qu’elle gardait un visage impassible la plupart du temps sinon elle serait grillée.

Le regard de Toki se porta aux mains de la Duras, le livre qu’elle lisait plutôt se trouvait dans ses mains. Le livre n’était pas abîmer s’était déjà ça. Elle trouvait cette Duras fascinante et énervante à la fois. Elle devrait répondre à ce que la Duras avait dit avant que l’eau l’engloutisse.

« Ok, tu es la propriétaire, mais tu auras une colocataire pendant quelques heures. Tu verras, je suis tellement silencieuse que tu ne remarqueras même pas ma présence. Dommage, je n’ai pas d’argent pour payer le loyer. » Dit-elle un brin sarcastique.

Toki avait un ego en plus d’être une têtue. La Duras voulait jouer de cette façon alors elle aussi elle allait le faire et ce avec un grand plaisir. Toki se dirigea vers la Duras et lui arracha le livre des mains en ajoutant:

«Je ne tue jamais un Duras sans raison, car justement je reconnais votre droit de vivre, mais si vous l’enlever à quelqu’un. Je n’hésiterai pas à vous éliminer. »

Bien que Toki ait de légers tremblotements dût à une baignade accidentelle. Elle s’assit et ouvrit son livre en essayant de les cacher. Elle s’arrêta bien vite, car l’eau de ses cheveux dégoulinait sur son livre. Si la Duras ne l’avait pas poussé dans l’eau, elle serait surement partie plus tôt. Maintenant, elle devait se sécher avant de sortir du hangar.

[HRP~Désolé c'est court comme mes autres posts. T.T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Dim 23 Oct - 20:56

Elle était bien contente d'avoir foutue cette Zweilt à l'eau. Ayant plus que marre de ses intrusions dans sa chère maison. Elle agissait un peu comme un animal qui protégeait son territoire certes, mais c'était tout ce qu'elle possédait pour le moment : son hangar, ses habits, son arme et sa photo. Elle n'avait rien de plus. Elle la vit essayer de nager puis arriver jusqu'à la rive. C'est vrai qu'elle avait été idiote, si ça se trouve, elle ne savait pas nager. Elle démontra le contraire. Tant mieux parce qu'elle ne savait pas trop le faire non plus la petite Duras sauvée par Hotsuma. Elle n'avait pas l'air d'apprécier l'eau à juste titre, la preuve, elle eut du mal à reprendre son souffle.

Elle avait garder son livre parce qu'elle ne voulait pas abîmer les affaires des autres et rien de plus, pas simple considération pour elle et le fait qu'il pourrait lui être chère. La jeune Zweilt vint le prendre avec colère selon Iinarika, elle avait bien raison et notre démone n'avait en aucun cas l'intention de s'excuser. Par pour une intrusion faite par une Zweilt en plus. Elle ne supportait pas que l'on juge les gens comme certains d'entres eux le faisait.

" Colocataire ? Je ne te permets pas de venir squatter chez moi !! Quand t'es en ville et que tu vois une maison avec un joli jardin, tu vas aussi dire aux propriétaires que tu vas venir chez eux pendant un moment ?! Non ! Alors chez moi c'est pareil. Peu importe que tu sois discrète ou pas ! "

La Zweilt était mouillée et ne pouvait pas lire, tant pis pour elle. Elle l'avait bien cherchée et Iinarika était assez fière d'elle. Fière de l'avoir bien trempée et pour un bon moment; Tss ! Elle se laissa faire lorsque la fille lui prit le livre des mains, elle n'allait pas le garder non plus, lire des trucs de Zweilt c'était pas du tout sa passion.

" C'est quoi ça espèce d'arrogante ?! Une menace alors que c'est toi qui te trouve en faute ?! Tu te permets de tuer des gens ! Tu es vraiment une fille stupide, un humain qui fait du mal à un autre tu le tues ?! Non que je sache ! Mais nous, les Duras, il faut toujours qu'on soit mal vus de tous les Zweilt ! Okay tu as peut-être eu de mauvaises expériences avec des gens de ma race, mais ce n'est pas la peine de me sauter au cou ! A peine tu es arrivée, c'est comme si tu m'avais traité de monstre et tu étais prête à combattre ! Sache que ma famille a été décimée par des enfoirés dans ton genre ! Et ce n'est pas pour cela que je me suis permise de t'attaquer ! On est pas tous mauvais bon sang ! Imprimez ça dans votre tête !! "

C'est ce qu'on appelle littéralement "vider son sac". Iinarika en avait profiter pour lui raconter et lui faire comprendre combien les Zweilt étaient parfois des gens méchants, qu'elle en avait marre de cette discrimination entre les races, qu'elle ne voulait pas qu'on la regarde mal dès que l'on savait sa nature. Qu'elle aussi avait le droit d'exister au même titre que les humains. Elle restait très fâchée.

[Hrp : Pas grave, désolée c'est court YY]

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Toki Nanase

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Localisation : Aucune idée mais je dois lire en ce moment. ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Dim 13 Nov - 1:09

Toki en avait assez avait-elle méritée ces cris et ses propos insultants. Cette Duras la jugeait sans la connaître. Elle déversait sa colère sur elle. Oui, c’était en partie de sa faute, mais ce n’était pas elle qui avait invité les autres Zweilt ici. D’habitude, elle l’aurait ignoré et continué à lire. Mais le problème c’était qu’elle ne pouvait pas lire tremper jusqu’au os. Une seule chose l’avait menée ici, la tranquillité avant qu’on la pousse dans l’eau pour une raison quelconque. Toki était humaine donc comme les autres, elle avait un seuil de tolérance. Elle était patiente, mais il ne fallait pas abuser. C’était il y a longtemps la dernière fois qu’elle s’était énervée.

Elle se rappelait de ce jour comme si c’était hier. Elle avait environ une dizaine d’année. Un garçon de sa classe s’amusait à la taquiner, mais un jour c’était aller trop loin. Le petit garçon avait osé déchirer la page d’un de ses livres préférés. Il avait tiré les cheveux de Toki, il la poussait dans les couloirs, il avait dessiné sur le sac de la jeune fille. Il avait fait plein d’autre chose plus pire à la petite fille. Pourtant, elle ne lui avait rien fait. Mais cette action a été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Premièrement elle commença à lui dire ses quatre vérités. Ensuite, elle le menaça avec un ciseau en lui disant que s’il faisait cela encore une fois que ce ciseau ne couperait pas que du papier, mais bien sa gorge. Il n’avait plus osé la déranger, depuis.

Ce n’était pas le moment approprié pour se perdre dans son souvenir d’enfance. Elle se concentra sur les propos de la Duras aux yeux rubis.

" Colocataire ? Je ne te permets pas de venir squatter chez moi !! Quand t'es en ville et que tu vois une maison avec un joli jardin, tu vas aussi dire aux propriétaires que tu vas venir chez eux pendant un moment ?! Non ! Alors chez moi c'est pareil. Peu importe que tu sois discrète ou pas ! "

Toki soupira. Pourquoi désirer les jardins des autres alors que l’endroit où elle vit à un grand et joli jardin sans voisin pour créer des problèmes ou du bruit. De toute façon, elle ne ferait jamais un truc pareil. Il avait quelque chose qui clochait avec cette comparaison car le hangar est un endroit public. Tout le monde pouvait entrer et sortir d’ici parce que ce n’était à personne en particulier.

" C'est quoi ça espèce d'arrogante ?! Une menace alors que c'est toi qui te trouve en faute ?! Tu te permets de tuer des gens ! Tu es vraiment une fille stupide, un humain qui fait du mal à un autre tu le tues ?! Non que je sache ! Mais nous, les Duras, il faut toujours qu'on soit mal vus de tous les Zweilt ! Okay tu as peut-être eu de mauvaises expériences avec des gens de ma race, mais ce n'est pas la peine de me sauter au cou ! A peine tu es arrivée, c'est comme si tu m'avais traité de monstre et tu étais prête à combattre ! Sache que ma famille a été décimée par des enfoirés dans ton genre ! Et ce n'est pas pour cela que je me suis permise de t'attaquer ! On est pas tous mauvais bon sang ! Imprimez ça dans votre tête !! "

Toki rit fortement. Très bruyamment. Pourtant, son regard avait une lueur glaciale. Le froid lui-même aurait fuit en voyant cette émotion dans ses yeux chocolats. Décidément, Toki ne comprenait pas la logique de cette Duras. C’était amusant et très emmerdant à la fois. Donc des Zweilt avaient tué ses parents. Cela expliquait son comportement envers elle. Ce n’était pas la peine de la raisonner, mais il fallait mettre des choses au clair.

« Ridicule! ... Pourquoi crois-tu que j’étais prête à combattre. J’ai été blessé tellement fois parce que je pensais que seule les paroles pouvaient vous changer. J’ai bien vite vu que s’était futile. Il faut que tu saches qu’un Midwrin avait possédé ma meilleure amie. Elle avait seulement 10 ans et il l’a fait tuer 30 personnes en une nuit. Vous n’êtes pas tous mauvais, ne me fait pas rire. Vous êtes la réincarnation du mal en personne. Des Zweilt ont tué tes parents. C’était sûrement pour une bonne cause. Au moins, on en a deux en moins. »

Ses rires s’étaient calmés et avait laissé place à une expression totalement neutre en prononçant ses mots. Elle l’avait pensé honnêtement ce qu’elle venait de dire.

[HRP~Désolé du retard et de l'attitude étrange de mon personnage. O.O J'espère que ça te coviens.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Dim 27 Nov - 11:47

Ouha la la la ! Iinarika n’imaginait pas cette fille aussi étrange. Elle ne ressemblait vraiment pas aux autres Zweilt qu’elle avait rencontré. C’était tout à fait clair : elle n’en ferait pas du tout son amie elle ! Plutôt mourir que d’avoir des liens avec quelqu’un qui avait de tels préjugés sur les Duras. Iinarika avait tenté de lui faire comprendre que tous les Duras n’étaient pas mauvais. En tout cas : elle n’était pas mauvaise ! Elle voulait juste des amis, mais elle ne supportait pas être jugée comme un être sans pitié, cruel et qui prenait possession du cœur des gens. Elle n’avait jamais fait ça, et ne le ferait sans doute jamais. Être incomprise de cette manière était une chose horrible. Ce n’était même pas un simple quiproquo qui avait mal tournée, elle n’avait insultée, Iinarika s’était rebellée. Même Hotsuma avait été plus sympathique à son égard

Le rire de cette fille était vraiment bizarre. Elle lui avait raconter sa vie, et voila qu’elle faisait de même ! Tuer par des Duras qui avait prit possession de son amie ? Qu’elle sache, ce n’était pas elle qui avait prit possession, elle n’y pouvait rien si elle était née en tant que Duras avait MAL tatoué en gros sur le front et MENSONGE tatoué sur la langue, alors que tout ceci n’était pas vrai du tout, elle n’était ni méchante ni menteuse.

« Et bah c’est pas la peine de m’en vouloir à cause de cela ! Moi je ne t’en veux pas à cause de mes parents ! Mais parce que tu te permets d’avoir des préjugés sur moi alors que je ne t’ai absolument rien fait du tout ! Si tu veux avoir ta revanche ne la prend pas sur moi ahurie ! »


Iinarika savait ce qu’elle ressentait étant donné qu’elle avait traversé le même genre de mauvaise passe lorsqu’elle avait été enfant. D’un côté, si elle était quelques années auparavant, elle aurait pu sans problème se comparer à cette furie de Zweilt. Lorsque ses rires se calmaient elle parlait de ses parents. Co… Comment osait-elle ?! Dire que ses parents avaient été tué parce qu’ils avaient fait quelque chose de mal ?! Parce qu’ils le méritait ?! Elle ne les connaissait même pas !

« Tu ne les connais même pas mes parents ! On venait tout juste de s’enfuir de l’Infernus ! De trahir le Roi Démon ! On vivait en paix ! Ils ne volaient pas, ne faisaient de mal à personne ! Alors comment oses-tu dire un seul instant qu’ils méritaient leur mort ? Si tu veux jouer à ce petit jeu ! Moi je peux très bien dire que si ton amie à été possedée c’est TA faute ! Tu n’as pas été capable de voir qu’elle ne croyait plus en elle et qu’elle s’enfonçait dans les ténèbres, si elle s’est fait posséder par un Duras c’est qu’elle devait être mal, et toi tu n’as pas été là pour l’aider ! »

En temps normal, Iinarika n’aurait jamais dit cela, mais là, la discussion avec ses parents l’avait mise hors d’elle. Elle souffrait et cela se voyait, elle avait du se débrouiller seule après leur mort, cherchant à comprendre pourquoi il avait fait cela. Elle n’en était arrivé à rien du tout, mis à part un petit élan de sois disant « je vais sauver tout le monde des méchants Duras », lui était plus méchant qu’eux.
« Alors ?! Ca fait mal lorsqu’on parle de quelque chose qu’on en connait pas hein ?! Alors ferme là ! »

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Toki Nanase

Zweilt Level 0
Zweilt Level 0
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Localisation : Aucune idée mais je dois lire en ce moment. ^^


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Sam 31 Déc - 2:30

Oui, Toki jugeait les Duras de la même façon. Elle voulait être prête à ce que l’un deux viennent l’attaquer. Elle ne voulait pas être surprise. Elle ne voulait pas ou ne pouvait pas se mettre dans la tête qu’une de ces créatures soit gentilles. Stupide oui, mais cela l’évitait d’être contrariée par la suite. Elle ne voulait pas être déçue à nouveau par quelqu’un. La confiance est une chose qui se gagne et elle n’est pas donnée d’avance pour elle. Elle était têtue, son jugement changeait rarement pour elle. Il était des bêtes assoiffées de sang, voulant faire ressortir le côté négatif d’un humain. Pourtant, elle ne la comprenait pas cette Duras. Inconsciemment, elle écoutait cette Duras. Elle était différente des autres. Pourquoi voulait-elle prouver que les Duras n’étaient pas tous méchants?

« Et bah c’est pas la peine de m’en vouloir à cause de cela ! Moi je ne t’en veux pas à cause de mes parents ! Mais parce que tu te permets d’avoir des préjugés sur moi alors que je ne t’ai absolument rien fait du tout ! Si tu veux avoir ta revanche ne la prend pas sur moi ahurie ! »

Elle réprima ses rires qui risquaient à nouveau d’éclater. Ce n’était pas drôle, pas du tout. La situation était bizarre. Pourquoi perdre son temps à l’écouter ? Pourquoi elle ne l’avait pas éliminer? Des préjugés, elle en avait pour tous. L’air de la personne, la manière qu’elle se comporte, ses manies, ses préférences. Elle se donnait une idée en avance et ce jugement changeait rarement. Elle n’aimait pas cette partie d’elle-même, mais elle l’acceptait.

« Tu ne les connais même pas mes parents ! On venait tout juste de s’enfuir de l’Infernus ! De trahir le Roi Démon ! On vivait en paix ! Ils ne volaient pas, ne faisaient de mal à personne ! Alors comment oses-tu dire un seul instant qu’ils méritaient leur mort ? Si tu veux jouer à ce petit jeu ! Moi je peux très bien dire que si ton amie à été possedée c’est TA faute ! Tu n’as pas été capable de voir qu’elle ne croyait plus en elle et qu’elle s’enfonçait dans les ténèbres, si elle s’est fait posséder par un Duras c’est qu’elle devait être mal, et toi tu n’as pas été là pour l’aider ! »

Oui, elle ne les connaissait pas et elle ne voulait pas les rencontrer. Des fois, elle se demandait comment des gens pouvaient devenir amis avec des Duras. Ruka était un cas spécial. Elle y était indifférente. Il ne la parlait pas et elle non plus. Elle réagissait de la même manière avec tous les Duras qu’elle rencontrait ou presque, mais celle-là. Elle pouvait le dire franchement elle ne l’aimait pas, mais elle était intéressante. Contradictoire comme sentiment.

Ma faute?!! Elle avait bien vu qu’Akina n’agissait pas normalement, mais on ne peut pas forcer une personne qui ne veut pas parler. Elle avait remarqué ses faux sourires, son humeur qui progressivement baissait et son visage qui devenait renfermer. Elle ne disait jamais rien et Toki pensait qu’elle allait redevenir normale. Pourtant, il avait eu cet incident. Elle n’avait pas réagi et le regrettait profondément. Elle faisait des cauchemars sur ces mauvais évènements. Cette Duras n’avait aucun droit, elle ne pouvait pas.

Des images de l’évènement lui revinrent en tête. Les sangs, les cris terrifiants, les visages tordus dans une expression horrible et le sourire de la petite fille tachés de sang. Toki se recroquevilla sur elle-même. Elle tremblait de peur, elle revivait le massacre dans sa tête.

«Je… je ne veux plus vo… voir cela. Je ne v…veux pas!! Je ne veux rien … en… entendre!!»

Elle mit ses mains sur sa tête. Qu’on la fasse taire au plus vite.

« Alors ?! Ca fait mal lorsqu’on parle de quelque chose qu’on en connait pas hein ?! Alors ferme là ! »

Sans que la Duras ne le sache la phrase acheva Toki de l’intérieur, mais il était trop tard pour avoir des regrets. Elle reprit un dernier moment de lucidité se rappelant qu’elle était dans un hangar et non dans l’orphelinat. Elle se calma légèrement, mais ses tremblements étaient présents encore.

«Oui, ça fait mal, très mal d’entendre des trucs comme ça. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas les dire. Je suis désolée, je suis un peu irrité en ce moment. Je l’ai passé sur toi. Pardon.»

Elle enfouit sa tête dans ses genoux. Elle le savait des excuses n’allaient en rien changer ce qu’elle avait dit ou penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iinarika Fukushin

Midwirn Level 1
Midwirn Level 1
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
Localisation : Entrepôt perdu à Tokyo


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   Sam 31 Déc - 13:13

Iinarika essayait doucement de se calmer un peu. Cette fille lui rappelait de mauvais souvenirs, bien qu’elle ait décidé de faire un pas en avant, parler de la mort de ses parents à quelqu’un comme elle lui faisait plutôt mal. Elle essayait de se souvenir doucement de leur étreinte amoureuse, pour pouvoir sourire. Elle effleura doucement la photo dans sa poche, comme pour chercher un peu d’amour dans le souvenir, et avec Antics Rune, le seul qu’elle avait qui était physique. Elle n’allait pas pleurer non, elle venait de passer ce cap/

Elle avait l’air cependant d’avoir rendu son ennemie Zweilt assez triste. Et voila, le travail était fait, Iinarika voyait qu’elle n’avait pas encore passé le cap. C’était pour cela qu’elle en voulait aux Duras qui se présentaient devant elle, pour essayer de se venger. La duras avait réussi à se calmer un peu. Elle allait mieux, après tout, son ennemie n’était plus vraiment son ennemie maintenant. Elle n’avait pas l’intention de lui rappeler encore plus de mauvais souvenirs qu’elle en avait dans la tête. Elle savait à quel point ce genre de choses étaient douloureuses. Elle ne dirait donc plus rien. La jeune fille bégayait, quoi de plus normal après tout, elle semblait perdue. Elle ressemblait presque a une Duras par moment, revancharde comme eux.

Iinarika fut surprise d’entendre des excuses venant de sa bouche. Elle ne s’attendait pas du tout à cela, elle pensait qu’elle allait partir ou quelque chose comme ça. Elle soupira, décidément, Iinarika éprouvait beaucoup trop de sentiments pour les tenir en laisse comme elle voulait. Elle s’avançait donc vers la jeune fille. Elle essaya de lui sourire un peu, puis finit par lui dire d’une voix gentille.

« Tu es en colère avec tous les duras… Je ne sais pas quand cela s’est passé, mais tu devrais penser à faire le point pour ne plus faire d’erreurs comme cela. Si tu t’en étais prise à un autre que moi, tu serais déjà morte. Les Opast ne sont pas des créatures qui supportent la faiblesse humaine tu sais ? Enfin, oui, je suppose que tu le sais. »

Iinarika s’assise près d’elle. Elle la regardait. Elle lui ressemblait lorsqu’elle était plus jeune, Iinarika s’en prenait à tous les Zweilt qu’elle rencontrait. Elle remercia son Sempai dans sa tête. Merci, Hotsuma Sempai, grâce à vous j’ai enfin pu comprendre que tous les Zweilt ne sont pas des bêtes comme lui . Elle avait réussi à retrouver son calme.

« Tu me rends presque nostalgique. J’étais comme ça moi aussi, je jetais la faute sur tous les Zweilt, il n’y a pas si longtemps j’ai rencontré un Zweilt complètement différent, qui a changé ma vision des choses. Je pense que tu devrais faire pareil. »

Iinarika essayait de l’aider maintenant qu’elle était totalement calme.

[ Court gomen Oo']

________________________________________


Midwirn ♠️ Haineuse ♠️ Méfiante ♠️ Est Seule

Ma Fiche ♠️ Mes Rp & Liens ♠️



userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uragiri-rpg.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mauvaise journée [ PV: Iinarika Fukushin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» Une très mauvaise journée...
» - Mauvaise Journée - [PV Kenza]
» Mauvaise journée... (Pv Evan Grant)
» Une tres mauvaise journée ... ft Plumia et Elpheus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP :: Tokyo :: Zone Portuaire :: Hangar-