Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP

Le premier RPG de Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru ! Créez votre personnage dans cet univers de folie, choisissez votre Clan et combattez pour votre survie !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cellhendynn Daïreos


avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 23
Localisation : Quelque part de peu fréquenté U_u


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]   Jeu 22 Sep - 17:20

Spoiler:
 

Episode de l'Aventure Premier: Mais où ais-je atterit?

Cellhendynn venait de quitter ce champs de bataille infini qu'est l'Infernus. Il ne savait pas où il allait, ni ce qui allait advenir de lui ou ce qui l'attendait. Il allait droit vers l'inconnu... mais c'est aussi cela qui l'attirait: il voulait sortir de son quotidien combat, et vivre une vie moins mouvementée, plus tranquille. Il avait entendu dire que Tokyo, une ville au Japon, ce que les terriens appelle un pays, était assez côtoyés par les Duras présents sur Terre, et tout ça. Mais ce qu'il ne savait pas encore, c'est que les Zweilt était principalement réunit ici aussi... Lui, il savait que ces derniers existaient, oui, mais il n'avait aucune idée de leur emplacement précis.

Bref, quand il débarqua pour la première fois dans cette ville, sur un toit d'un haut bâtiment en béton, il se sentit un peu perdu. Il se demanda même ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour qu'il ce décide à venir vivre sur Terre un moment... La tranquillité dont il avait entendu parler? Oui, mais, à ce moment là, il ne voyait pas où cette fameuse tranquillité était.... Tout ce qu'il voyait, après s'être légèrement rapprocher du bord donnant sur la ville vue de haut, c'était une sorte de fourmilière géante! C'était assez petits vu de si haut, et ça bougeait aussi pas mal, dans tous les sens! Le bruit de klaxons, comme les hommes nommait cela, n'arrêtait pas! Et les cris ou simplement les bruits des moteurs de ses engins à quatre roue appelés voiture! Et les publicité sur ces écrans géants! Ça lui cassait les oreille le pauvre! C'était presque plus bruyant que dans l'Infernus, bien que le son était très différent. Il ne comprenait pas une telle agitation....

"A ce point là, c'est presque comme dans l'Infernus!" se disait-il.

Les humains... Il les étudia ainsi de haut un moment, puis se posa quelques question, que je ne citerais pas. Mais il en vint à une conclusion: les Duras et les humains étaient très différents, surtout dans leur mode de vie. Il ne passa pas plus de temps à cela, ne les voyant que peu, et jugeant qu'il en aurait le temps une fois installé. Eh oui! Parce que le Duras aventureux qu'il était ne savait cependant pas encore où loger!

Il descendit alors de la haute bâtisse sur laquelle il avait atterrit après son transfert sur Terre un peu plus tôt. Il se retrouva dans une foule. Une foule. Semblable à un amas d'esclaves sur les marché noirs aux Duras. Il ne savait que pensé. Il se sentait opprimé, serré, dépourvu de libertés dans cette foule d'humains. Parce qu'il en était entouré: ça grouillait de partout, tel des fourmis quand on remue leur nid!
Il plaça sa tête dans sa main, en soupirant:

"Mais où diable ai-je donc atterrit? ..."

Dans Tokyo, en plein centre ville, mon gars. Il ne s'en serait pas douté le pauvre, que la cité tokyoïte était doté d'un tel amassement de gens les uns sur les autres! Il fallait croire que les humain aimaient bien vivre ainsi, serré comme des sardine! Mais lui, non! Il avait besoin de se sentir libre, dans un espace tranquille, à lui seul, où personne ne viendrait l'embêter. Ça allait être difficile de trouver un endroit pareil dans un lieu aussi fréquenté que celui-ci... Il se lança donc en quête de son futur lieu de vie, de sa petite maison. Allait-il le trouver dans une ville si mouvementée, et si bruyante? Le pauvre Daïreos n'était pas au bout de ses peines, ça non....


Dernière édition par Cellhendynn Daïreos le Sam 1 Oct - 13:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cellhendynn Daïreos


avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 23
Localisation : Quelque part de peu fréquenté U_u


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]   Sam 24 Sep - 13:06

Episode Aventure n°2: C'est quoi, ce monde de fou imcompréhensible?!?

Alors qu'il errait dans les rues bondés de people, comme le dirais les humais, il avançait sans savoir où il allait. Son seul but, n'ayant pas changé: trouvé un endroit calme, et à l'abri de tous ce troupeau indomptable. Il commençait à penser qu'il s'était trompé; qu'il n'aurait jamais du quitter l'infernus, ou du moins, qu'il aurait du choisir une destination autre que Tokyo, celle dont pourtant il avait tant entendu parler... En ce moment, on pouvait clairement dire que l'héritier Daïreos était un néophyte qui débarquait, et à qui il fallait tout apprendre sur le mode de vie de ce monde-ci. Et c'était plus que vrai.

Il avait beau tenter de comprendre les humais, rien ne venait. Depuis la journée qu'il était ici, il en avait vu de toute sorte, de ces êtres. Des racailles percé de partout, des jeunes et des plus jeunes en uniforme, des vieux qui parfois se faisait aider ou alors raqueter, des gens qui paraissait sympa et d'autre complétement méchant, des petits et des grands, des coloré et des blanc... Bref, il avait pu voir déjà toute la cosmopolinitée de la ville.

Mais il marchait toujours. le soleil descendait, montrant qu'il allait bientôt se coucher. Il ne devait plus tarder à trouver un logis, même temporaire, ou alors il devrait passer la nuits dehors. Dans ces rues qui ne lui disait rien de nuit...
Il entendit soudain un "grrrrouuuuuu". Pas très fort encore, mais ce gargouillement montrait sans aucun doute que son ventre réclamait à manger. Il se devait de trouver un truc à se mettre sous la dent; n'importe quoi ferait l'affaire, ou presque!
Il n'y avait pas ici de proie à chasser, ou de Duras à tuer pour survivre. c'était complétement différent de cela. Il avait eu l'occasion de remarquer qu'ici, les gens mangeait dans des petites pièces, sur le long des routes, ou alors qu'il faisait leurs "courses" dans des "supermarchés". Comment savait-il tout cela? Il avait demander à des personnes pardi! Bien qu'il avait l'air plus que ridicule à poser ce genre de questions... mais peut importe! Là, il venait de se décider à y entrer, dans un de ses trucs si étrange, appelé "restaurant" ou "bars".

Il entra dans l'un d'eux, se situant en plein sur une grande allée. Au moment même où il passa la porte, il entendit un homme, qui venait vers lui habillé en uniforme noir, et qui lui disait avec un grand sourire:

" Bonsoir monsieur! Soyez le bienvenue chez "Kaito restaurant"! venez, vezn, par ici, Une table pour une personne je suppose? Ou alors attendez vous quelqu'un?"

Cellhendynn resta muet un moment, plus qu'étonné par cette réaction. Je vous le rappelle, c'est la première fois que Monsieur rentre dans un restaurant hein!
Il dévisagea un moment cet homme, l'analysa. D'ailleurs, ce dernier semblait ne pas comprendre la réaction du Duras. Il se décida alors à répondre:

"Ah... uhm... oui... je suis bien seul..."

Le gars le regarda un moment, le dévisagea aussi. ce n'était certe pas courant qu'un client réagissent comme Daïreos venait de le faire.

"Bien, suivez moi; je vais vous menez à votre table"

Il le suivit quelque pas, et son guide lui désigna une table deux place, dans un coin. Il le remercia, puis s'assit.
Un livret se trouvai ouverts sur la table. Sans doute le "menu", comme il avait entendu dire. Il le prit, et le lu. Un peu plus tard, il passa commande. Des sushi et une soupe miso. Un plat sans doute typique du pays, pensa-t-il. les noms des menus ne lui disait rien en tout cas. Il n'y avait pas les mêmes coutumes culinaires dans ces deux monde. Cellh se dit alors que ce monde-ci était finalement assez intéressant, et recelait de choses diverses et nouvelles pour lui. Peu après, on lui apporta son plat. Il n'avait jamais vu quelque chose de semblable, mais il ne fit pas le difficile: il mangea tout rapidement tant il avait faim. Sans les baguette bien sûr, n'arrivant pas à les manier, il s'était décider à manger avec ses mains. Pas les meilleures manières n'est-ce pas? Mais c'était un Duras quoi!

Il se leva et se dirigea vers la sortie tranquillement. Un homme en noir, le même qu'avant, le pris par l'épaule et lui dit:

"Il vous faut payer monsieur! Vous nous devez 250 yens! Vous ne pouvez partir avant, ou j'appelle la police!"

Mais de quoi il lui parlait celui là? Des yens machin chose? 'était quoi d'abord? Ah! surement la monnaie de ce pays! mais lui, il n'en avait pas: il n'avait que celle utilisé en Infernus... Il fouilla ses poche et lui donna alors quelques bout de métal rond gravé, mais sale. Il se retourna et continua son chemin vers la sortie. il se trouvait juste devant le porche que l'homme cria:

"Au voleur! Au voleur! Cet homme aux cheveux violet n'a pas payer son du! Au voleur!"

Des hommes semblables à celui qui criait se dirigèrent vers lui en courant.

"Oh oh... ça sent le roussi! Va y avoir de l'action! "

Il détala en courant et sortit du restaurant. Il ne voulait pas montrer sa nature et tuer se shomme génant. Il le ferait une autre fois: là, il n'avait pas le temps de joeur. Il devait trouver un logis.
Il prit la première à droite, dans une petite ure. Les hommes le poursuivait toujours. Il décida de les semer une bonne fois pour toute, et grimpa au mur d'un bâtiment, très rapidement, et se retrouva en haut. Les hommes en bas semblèrent perdus, et s'énervaient de plus en plus. Puis, ils finirent par partir, vaincus par le Duras.

"Ah! Nan mais quel monde! J'les avaient payer pourtant! Qu'est qui m'voulait de plus? ..."

Il n'avait pas encore comprit que son argent n'avait aucune valeur dans ce monde-ci. Il aurait pourtant du s'en douter, amis il était trop fatiguer pour réfléchir en ce moment. Une fois repus, il ne pensait maintenant plus qu'a se trouver un logement pour la nuit, et avec de la chance pour sa nouvelle vie ici.
Il descendit du bâtiment, et continua donc sa marche en quête de ceci, dans les rues de Tokyo.


Dernière édition par Cellhendynn Daïreos le Sam 1 Oct - 13:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cellhendynn Daïreos


avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 23
Localisation : Quelque part de peu fréquenté U_u


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]   Mer 28 Sep - 15:50

Episode Aventure n°3: Qu'est -ce qu'un fille si étrange vient encore m'embêter??

Le soleil est bien bas, et la nuit commence donc à tomber sur les rues de Tokyo. La masse de monde qu’il y avait lorsqu’il faisait encore jour n’était plus. Les petites rues étaient assez tranquilles, mais les tue artère de la ville était tout aussi fréquenté qu’en pleine journée, si ce n’est plus. Les panneaux lumineux sur les bâtiments, les lumières des voitures : bref, de nuit, Tokyo était tout de même très lumineuse et vivante.

Cellh de pigeait pas pourquoi les humains avaient besoin d’autant de lumière la nuit… Lui, il aimait tant la nuit ! Là au moins, c’était calme et tranquille, dans une atmosphère qui lui ressemblait. Bref, il se baladait encore dans les rues de Tokyo, une petite heure après sa petite aventure au restaurant. Et malgré avoir parcouru déjà pas mal la ville, il ne voyait pas où il pourrait trouver ce qu’il recherchait : un endroit calme. Eh oui, la ville était mouvementée de partout ! Et le Midwirn n’avait encore pas aperçut la moindre trace de ce qu’il attendait… Il aurait pu commencer à désespérer, mais non : il n’était pas comme ça. Il était bien déterminé à trouver sa nouvelle maison, et à en faire son territoire. Il en avait besoin : après tout, il allait s’installer sur Terre pour un petit moment. Quiconque oserais l’embêter mettrais sa vie en jeu. En effet, Cellhendynn avait horreur que l’on empiète sur ses propriétés… Et cela pouvait parfois le mettre dans un état fort peu sympathique.

Puis, une petite fille qui marchait apparemment en contre sens de lui, le heurta. Il eu un mouvement de recul léger. Regardant droit devant lui, et donc à sa hauteur, il ne l’avait pas vue venir. Elle aussi devait rêvasser, pour lui foncer dedans tête baissée ainsi. Surpris, il baissa la tête, et la regarda de plus près. Elle était petite ; pas plus haute qu’une table. Elle devait sans doute avoir dans les 5 ans. Cette rencontre soudaine l’énerva quelque peu : quand arriverait-il sans encombre à finir sa petite quête ? Avec tous ses petits imprévus, ça commençait à faire vraiment beaucoup…
Mais, lorsque la petite leva sa petite tête vers le grand monsieur dans lequel elle avait tapé, son regard fit ressentir une étrange sensation à Cellh. De ses yeux coulaient de petites larmes perlantes, et son visage en était rougi. Elle semblait perdue, et le Duras ne connaissant pas les mœurs humaines, il savait tout de même reconnaitre ce genre de cas. Il regarda rapidement à droite à gauche de la place piétonne sur laquelle il se trouvait, pour éventuellement repéré ses parents. Oui, oui, il était énervé, mais pas au point de blesser voir tuer une gamine innocente, surtout avec un tel regard… Ca l’agaçait quelque part, de se sentir si faible face à une rejetonne humaine…

Bref, il poussa un long soupir. La petite semblait toujours aussi perdue, et pleurait encore.
Comment réagir face à c’te situation ? se demanda-t-il…
Il ne trouva pas de réponse. Au final, il décida quand même de la laisser se débrouiller toute seule. Méchant me diriez-vous ? Mais c’est un Duras !

Et alors qu’il voulu avancer, après avoir poussé la petite de côté, il entendit une petite voix tremblante et faible féminine dans son dos. Et il remarqua aussi que la petite humaine s’accrochait à sa veste de sa petite main.

« M…Monsieur…sniff… je… je peux re… rester avec v… vous… un…un…un moment ? »

Qu'est ce que c'était que cette question plus que sans sens?!? Il ne voulut tout d’abord pas se retourner, et continuer de l’ignorer. Mais la petite serrait de plus en plus fort sa veste. Elle ne voulait apparemment pas le lâcher… Il se détourna finalement, en ayant honte de céder devant une gamine humaine, et en essayant le plus possible de paraitre froid et méchant. Ainsi la fillette prendrait peut être peur et le lâcherais… Et lui, il pourrait enfin continuer son chemin, et se dépêcher de trouver son futur terrain de vie. Il la regarda de plus près, intrigué.

Uhm... En la détaillant ainsi rapidement, il pu remarquer qu'elle était couverte de bosse, de bleu, et d'égratignures diverses. Que pouvait-elle donc avoir fait pour se retrouver dans un tel état? Allez savoir... Il ne s'y intéressait pas en fait. Mais ainsi, même les humains semblant les plus inoffensif peuvent se retrouver dans de sale état... Elle n'avait pas la carrure pour s'être battue, c'était sûr. devait-il en conclure qu'elle se faisait battre pas quelqu'un? maltraitée? Surement.... mais là n'était pas la question! La question était: pourquoi la petiote lui demandait ceci? Et surtout, comment s'en dépêtrer?
Il la regarda de son regard insensible et extrêmement froid, l'air de dire "qu'est ce que tu me veut, toi?" Il voulait l'effrayer. Mais surprise de surprise, la petite, toujours en train de s'essuyer ses larmes, ne réagit pas. Bizarre.... Elle finit par lâcher le veston de Cellh, et celui-ci se sentit un peu plus libre.Elle le regardait d'un regard très implorant, en disant long sur elle. Mais Cellh n'était pas d'humeur à chercher à comprendre cette humaine. Non.
Cellh dégaina son épée, mais sans la pointé sur la fillette; il voulait juste l'intimider, puisque, chose rare, son regard n'avait pas suffit.... D'ailleurs, à cause de cela, il se sentait quelque peu humilié...par une simple gamine humaine! C'était le monde à l'envers ou quoi?
Elle ne prit pas peur, devant le Midwirn, et elle prononça même ses paroles, d'une voix toute petite:

" Je sais.... Je sais ce que les autres ne savent ni voyent... Miko est mon nom...."

Voulait-elle dire par là qu'elle.... savait pour son existence? Non, c'était impossible... Elle ne semblait pas être une Zweilt, bien trop jeune... Et pourtant... Quelque chose dans ses petits yeux bleu azuré lui signifiait bien qu'elle ne mentait pas, qu'elle.... savait. Il la dévisagea un instant, puis, sans plus attendre, lui dit ceci:

"Uhm... J'chsai pas qui tu es, mais tu fr'ai mieux de garder ça pour toi..."
Puis il lui donna un conseil, avant de partir et de reprendre sa route. il avait déjà assez tarder ici, et trop d'imprévus s'étaient dressés sur sa route.
" va donc t'faire soigner petite humaine...et pi va p'tet voir ces hommes aux képi bleu..."

Sur ces paroles, il partit en tournant le dos à la petite. Il n'avait finalement pas pu la tuer. Tout en savant sa nature, elle n'avait pas eu peur de lui, et l'avait considérer comme n'importe qui d'autre en ce bas monde. Etrange... se dit-il.
Il continua son chemin, sans prêter la moindre attention à la fillette, ni y repenser.



Dernière édition par Cellhendynn Daïreos le Sam 1 Oct - 13:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cellhendynn Daïreos


avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 23
Localisation : Quelque part de peu fréquenté U_u


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]   Ven 30 Sep - 18:33

Episode Aventure n°4: Vais-je enfin toucher au but? Une rue bien plaisante!

La nuit... la pénombre tombante... Les âmes nocturnes qui s'éveillent... Le ciel parsemé de petite lueurs scintillantes.... La nuit. Cellhendynn aimait beaucoup la nuit: c'était si beau! Et l'atmosphère si reposante, agréable. Mais ici, à Tokyo, les nuits n'étaient pas comme celles dont il avait l'habitude, il venait de le remarquer... Dans le monde humain, elle étaient semblait-il, illuminées de partout, de tout les côtés. Du moins, dans la ville dans laquelle il avait atterrit. cela le faisait rager, de ne même pas pouvoir avoir une "nuit" digne de ce nom! Eh oui, avec les lumières des autos, des affiches publicitaires etc... on n'en finissait pas! Décidément, les hommes aimait l'artificiel ou c'était lui? Ils ne pouvaient même pas vivre en harmonie avec la nuit? Cellh soupira. De tristesse, et à la fois de decevement,envers tout cela.

"Pffff.... les hommes... Z'ont même pas un zeste de respect pour la nature, la nuit, ou quoi? ... 'se la ramène un peu trop avec tout leurs truc inutiles et artificiels..."

A ses yeux, et à ce moment-ci, les hommes perdait toute la petite estime que Cellh avait pu avoir d'eux. le Midwirn ne pigeait vraiment pas leur agissement, et leurs pensées. bah dite moi, cela s'annonçait dur dur pour lui comme nouvelle vie! Allait-il finir par s'y faire? Oui, il y arriverait; il en était déterminé. Il s'intègrerait parmi les humains, le temps de ses "vacances improvisées". Cependant, alors qu'il travaillait intérieurement l'image que le monde humain lui donnait jusqu'à lors, il se prit à penser à la petite fille de tout à l'heure, rencontré une ou deux heures auparavant. Sans savoir pourquoi, elle l'intriguait toujours autant... Cette sois-disante Miko... Qui était-elle réellement? Il se le demandait... Il se promit de découvrir un jour prochain le mystère qui l'entourait.
Mais pour le moment, ne souhaitant pas dormir à la rue, il avança encore plus dans les rues de Tokyo, toujours et encore en quête de son petit chez lui, tranquille. Du moins, si il existait, ici, dans cette ville... N'importe qui aurait pu abandonner, mais...pas lui. De toute façon, retourner en Infernus était tout simplement hors de question! Il ne pouvait simplement pas se le permettre. Pas après tout ça. Aucun retour en arrière n'était hélas possible.

Mais bientôt, alors qu'il se trouvait dans un coin qui était comme délaissé de cette société si active et tout ce troupeau de japonais tokyoites, il devina qu'il approchait du but. En effet, c'était une petite rue tranquille, entourée de bâtiment peu haut, la plupart en mauvais état voir carrément en ruines et à l'abandon, qui débouchait dans un cul de sac. Cellh sentait qu'au bout de cette rue, il avait peut être ses chances. En tout les cas, le décor et l'atmosphère qui régnait ici lui plaisaient beaucoup!

"Eh eh! Enfin un endroit où il n'y a pas âme qui vivent! Et ses décombres me plaisent beaucoup ♥ ..."


Il s'avança donc encore plus dans la ruelle lentement, en regardant autour de lui ce décors assez macabre, qu'il trouvait juste à son gout. Les humains n'aimait donc pas ce genre d'endroit? Bah! au moins, il aurait toute la place dont il désirait, et serait plus que tranquille! Il pourrait toujours discuter avec les cailloux! Arrivé au bout, c'était un sans issue. Il détailla les alentours, en tournant sur lui même. cette petite place lui plaisait bien aussi: il y avait d'un côté un bâtiment en ruine, et de l'autre une grande barrière de bois tagué de partout. la nature commençait même à reprendre ses droit: les mauvaises herbes envahissaient déjà les murs et cailloux du coin.

Mais son attention s'attarda sur sa gauche, côté de la barrière en bois, qui longeait une partie de la place et de la rue. Les tags ne le dérangeait pas; il trouvait cette barrière assez sympa, et elle attisait sa curiosité. Que pouvait-elle bien caché derrière ses planches? Tel était la question qui le turlupinait maintenant. A un endroit, plus vers la place, il remarqua une planche bancale, qui balançait légèrement, et qui s'était détaché des autres. Surement trop vielle, ou alors des gosses du quartier. Bien que le quartier était très... mal entretenu, voir peu habité. Ce qui arrangeait bien notre Duras! C'est tout ce dont il rêvait trouver ici! Mais revenons à cette planche. Elle laissait légérement entrevoir l'autre côté. Cellh ne pouvait résisté à la tentation d'aller y jeter un œil. Après tout, sa future maison se trouvait peut être derrière qui sait?


Dernière édition par Cellhendynn Daïreos le Sam 1 Oct - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cellhendynn Daïreos


avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 23
Localisation : Quelque part de peu fréquenté U_u


Vos secrets
Armes & Sorts:
Rp's en cours:

MessageSujet: Re: Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]   Sam 1 Oct - 13:33

Episode de l'Aventure Dernier: Ce seras chez moi, ici! Interdiction d'entrer sous peine de mort!

S'approchant encore et encore de la planche en question, Cellhendynn se demandait de plus en plus ce qui pouvait bien l'attendre derrière... Était-ce un bâtiment en ruine lui aussi, interdit au public? Un vieux terrain de jeu? Un champ à l'abandon? Un terrain abandonné? peu importe ce que cela pouvait bien être, c'était là qu'il voulait loger! Si rien ne se cachait derrière, qu'a cela ne tienne, il la construirait, sa maison! Ce n'était pas cela qui allait l'arrêter, ça non! Un décor comme celui-ci, un décor si plaisant! Non, il ne pouvait se permettre d'aller voir ailleurs, il savait déjà que c'était là qu'il voulait vivre. Il ne trouverais pas mieux sur cette Terre de toute façon...

Une fois face à la planche, il la poussa d'un seul coup, violent. Il ne s'était pas retenus. La planche atterrit une dizaine de mettre plus loin, et les quelques planches qui se trouvaient non loin de celle-ci soit se détachèrent un peu, soit tombèrent. Il y était peu être allé un peu fort... Mais il était tant énervé par cette journée, ce monde qu'il trouvait pour le moment d'un absurde sans limite, ne le comprenant pas encore! Il fallait le comprendre, il ne pouvait plus se contenir là! Il avait besoin de se reposer un peu. Oui, il en avait ras la casquette de tout ça! Il était tout simplement très très irrité à ce moment là, et vraiment à bout de nerf, pour rester poli.

Il passa entre les planches, de l'autre côté de la barrière donc. Il ne fit pas attention à la hauteur de la seconde planche, et se cogna donc la tête contre cette dernière.

"Aie..." laissa-t-il échapper, en portant une de ses main à sa tête.

Ahlàlà, si fatigué qu'il ne prenait même plus le temps d'analyser les alentour en détail. Une vaste étendue d'herbes hautes, soit un terrain non occupé et présentant toutes caractéristique d'un abandon, se tenait devant lui. Super! Il allait pouvoir s'y installer sans avoir de problème, et ses hommes aux quépit ne viendraient pas l'y embêter..
Il faisait un peu sombre, puisque le soleil avait laisser dans le ciel des tracé roue orangé, et laissé place à la lune. Cependant, il y avait les quelques lampadère, en piteux état, qui se trouvaient dans la rue et éclairaient par la même occasion le terrain vague: le terrain de Cellh!

Il s'avança entre ses hautes mauvaises herbes, et tomba nez à nez avec un arbre. Un arbre, tout ce qui a de plus ordinaire. Et juste à côté, des ruines. Sans doute une vielle baraque construite il y a quelques siècle vu le style, laisser là à l'abandon, en plein milieu d'un terrain vague de Tokyo. Pourquoi? Il n'en savait rien, et s'en fichait totalement. une seule certitude venait de lui traverser l'esprit: cette vielle ruine allait être sa maison! Bon, je vous l'accorde, il allait avoir un peu de boulot avant de la rendre habitable, mais il ne devrait pas y avoir trop de problème.

Spoiler:
 

[en cour >__<]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivé d'un Midwirn sur Terre: journée pleine de surprises! [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une journée pleine de surprise ( Pv Sutekina )
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru RP :: Tokyo :: Alentours de Tokyo :: Terrain Vague-